Comment faire l'amour quand on a mal au dos

C'est un sujet tabou… mais ô combien important ! Que reste-t-il de la vie sexuelle des lombalgiques ? Souvent pas grand-chose, car le mal de dos tue en silence les couples.

Par La rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le May 12, 2015 , mis à jour le May 13, 2015

A l'automne dernier, deux chercheurs canadiens, Stuart Mc Gill et Natalie Sidokewicz ont publié deux études, l'une pour les hommes, la seconde pour les femmes pour analyser les mouvements de la colonne vertébrale pendant l'acte sexuel.

Pour cela, les scientifiques – très sérieux au demeurant - ont utilisé le motion capture, cette technique de cinéma qui consiste à reconstituer en 3D, grâce à des points lumineux placés sur le corps, les mouvements naturels des acteurs. Là pas de stars du cinéma mais une dizaine de couples volontaires pour tester l'une des cinq positions sexuelles les plus courantes.

Les images en trois dimensions ont ensuite été analysées avec soin : l'angle de déplacement de la colonne, l'amplitude de son mouvement, la fréquence des mouvements de va-et-vient des participants… Tout cela pour en tirer des conclusions sur les positions les moins douloureuses pour les femmes et pour les hommes et proposer un petit atlas illustré de la sexualité sans douleur. 

Pour vous mesdames, voici ce que ça donne : 


Plus vous êtes sensibles à la flexion (ce qui est la douleur la plus fréquente), plus vous aurez intérêt à privilégier les positions sur la droite du tableau. Inversement, si vos douleurs sont exacerbées à l'extension.

Et voici le Kamasutra dorsal masculin :

Le principe est le même. A gauche, ce qu'il faut éviter en cas de douleurs à la flexion.

Reste une question : que faire lorsque les deux partenaires souffrent de lombalgies ? Il risque d'être difficile de s'accorder sur une position sexuellement dorso-compatible… 

Voir ou revoir l'émission Enquête de santé ''Vaincre le mal de dos'', du 12 mai 2015

Sponsorisé par Ligatus