Allaitement en public : quand une maman américaine se rebelle

Elle allaitait en public. Un homme lui a demandé de se couvrir. Voici la drôle de réponse d'une Américaine...

©Fotolia

Par la rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le August 9, 2018 , mis à jour le August 9, 2018

Si un inconnu vous demandait expressément de vous couvrir alors que vous allaitez dans un lieu public, comment réagiriez-vous ? Une Américaine de 34 ans, en vacances au Mexique, a pris cette demande au pied de la lettre. S'il faut se cacher pour allaiter, qu'il en soit ainsi. À un détail près... Melanie Dudley a choisi de se couvrir le visage plutôt que la poitrine...

"On a demandé à la belle-fille d'un ami de se couvrir pendant qu'elle allaitait son bébé, et elle l'a fait ! Je ne l'ai jamais rencontrée mais je pense qu'elle est géniale", écrit Carole Lockood, qui a publié la photo de la jeune femme sur son compte Facebook.

Sur les réseaux, la réaction de Mélanie Dudley est devenue virale. En une semaine, la publication a été partagée plus de 200.000 fois. Et les réactions ne se sont pas fait attendre.

"Je ne vois pas où est le mal (...) Quand vous allaitez un enfant, les tétons ne sont pas visibles. La plupart du temps, on ne voit même pas la poitrine, car la tête de l'enfant la cache."

"Je suis d'accord pour dire que cela (l'allaitement NDLR) peut être fait discrètement mais pour autant, ça ne donne à personne le droit de s'y opposer. Les femmes ne devraient pas être obligées une heure dans des toilettes publiques parce que des gens ne sont pas capables de détourner le regard".

"Si les gens ont un problème avec les mères qui allaitent en public, c'est parce qu'ils regardent. Arrêtez de regarder et vous ne serez plus dérangés. Continuez les mamans ! Continuez à allaiter !".

"Les hommes n'ont qu'à se couvrir eux-mêmes leur satané visage s'ils ne supportent pas ! Et aussi s'enfermer dans une petite pièce isolée quand ils mangent pour qu'on ne soit pas obligés de les regarder".

Sur les réseaux sociaux, l'humour par l'absurde de la jeune femme a donc pris des allures militantes. Il faut dire que son pied de nez tombe à pic, en pleine Semaine mondiale de l'allaitement maternel. Cette histoire confirme que nourrir son enfant au sein dans des lieux publics est une pratique encore taboue dans de nombreux pays.

En Inde par exemple, où les femmes doivent toujours faire attention à la décence de leur tenue, exhiber un sein relève de l'impensable. Il entraîne de violentes réactions, des insultes, des avances sexuelles parfois. Dans ce pays en développement où de nombreuses familles n'ont pas les moyens d'acheter du lait maternisé, allaiter son enfant pourrait pourtant prévenir certaines pathologies infantiles. Une manifestation a eu lieu la semaine dernière pour faire évoluer les mentalités.

Sponsorisé par Ligatus