Soins reçus à l'étranger : quelle prise en charge ?

Les vacances, c’est bien… tant qu’on n’a pas de problème de santé, surtout à l’étranger ! Précautions, conseils, démarches à suivre… On vous dit tout !  

Par la rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le July 9, 2019 , mis à jour le July 10, 2019

La prise en charge des soins varie sensiblement suivant que vos vacances se déroulent en Europe ou dans un pays hors de l'Union européenne. Votre complémentaire santé suffit-elle ou est-il préférable de souscrire un contrat spécifique pour vos vacances à l'étranger ?

Si vous partez dans un des pays de l’Union européenne en Suisse, en Islande, en Norvège ou au Lichtenstein et que vous tombez malade ou que vous avez un accident, vous pourrez être remboursé de vos soins médicaux.

Pour cela, vous devez absolument vous procurer une carte européenne d’assurance maladie. Ne trainez pas, il faut 15 jours pour l’avoir (si départ imminent, certificat provisoire valable 3 mois). C’est très simple, il n’y a aucun papier à fournir ça se fait en quelques clics sur le site de l’assurance maladie www.ameli.fr, il faut juste avoir un compte. Ou sinon, allez dans votre CPAM. Attention, il en faut une pour chaque membre de la famille, même les enfants. 

Le remboursement des soins de santé hors Europe

Si vous avez décidé de passer vos vacances hors de France, ça se complique, et la règle générale c’est que vous devrez payer la facture sur place.
Que ce soit pour une rage de dent ou un AVC, personne ne vous fera l’avance des frais. Il faudra attendre votre retour pour rassembler tous les justificatifs et faire une demande de prise en charge à la Sécu. Mais elle ne vous remboursera que si elle estime que vous étiez vraiment dans une situation d’urgence. 
Ce sera un montant forfaitaire, souvent dérisoire part rapport aux dépenses réelles. Par exemple, une opération de l’appendicite aux USA coûte l’équivalent de 9.500€ or vous serez remboursé sur la base de 286€, le tarif de convention français. 

Contracter une assurance voyage avant de partir

Pour éviter de se ruiner, il est donc vivement conseillé de prendre une assurance. La bonne nouvelle, c’est que vous en avez peut-être déjà une sans le savoir. En effet certaines assurances habitations et la plupart des cartes bancaires incluent un contrat voyage. A condition de payer votre voyage avec mais pensez à bien regarder le plafond. Avec les CB de base, le plafond est autour de 10.000€, ça peut paraître beaucoup mais par ex., c’est le prix d’une seule journée en réa au Brésil… donc si vous avez un accident grave, vous allez rapidement exploser le plafond.
Si vous avez plusieurs assurances CB, habitation, vous pouvez les cumuler… quand le plafond de l’une est dépassé, on peut demander que l’autre prenne le relais. 

Ailleurs sur le web :

  • Ameli.fr
    Maladie, maternité, invalidité, remboursements de soins, droits et démarches : infos et services pour les assurés, professionnels de santé, employeurs.

 

Sponsorisé par Ligatus