Faut-il passer par une psychothérapie pour soigner angoisses et phobies ?

Faut-il forcément passer par une démarche psychothérapeutique pour soigner les angoisses et phobies ?
À partir de quand l'anxiété, qui est normale dans certaines situations, doit-elle être prise en charge médicalement ?

Par La rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le November 18, 2015 , mis à jour le November 19, 2015

Les réponses avec le Dr Laurent Chneiweiss, psychiatre :

"Non, il ne faut pas forcément passer par une démarche psychothérapeutique pour soigner les angoisses et phobies. Pour faire un diagnostic de troubles, il faut avoir des critères. Mais lorsque ces troubles sont légers, d'abord ils peuvent céder tout seul. Il peut y avoir une évolution naturelle du trouble de l'anxiété qui fait que les troubles durent quelques mois et s'en vont. Il faut avoir une durée suffisante pour s'engager dans un traitement.

"Ensuite, il existe des petits moyens que les personnes peuvent mettre directement en place par elles-mêmes et qui peuvent faire supporter des anxiétés d'intensité légère ou modérée et qui vont permettre de régler ces troubles. Dans le cas des attaques de panique, il y a très souvent une phobie intéroceptive c'est-à-dire qu'à force d'avoir ces crises avec des palpitations, une suffocation, des transpirations... on se replie sur soi et on évite d'avoir ces palpitations, ces transpirations, ces suffocations… Mais si vous prenez l'habitude de faire de l'exercice physique très régulièrement, plusieurs fois par semaine, vous allez naturellement faire de la thérapie comportementale, c'est-à-dire que vous allez vous confronter à vos propres symptômes et au bout du compte, vous allez finir par guérir. Si on prend l'ensemble de ces petits moyens et l'évolution naturelle des troubles, beaucoup de patients vont pouvoir soit se traiter par eux-mêmes, soit attendre que la maladie passe.

"Le terme "médicalement" renvoie à l'idée du médicament. Alors que l'on peut avoir des thérapies biologiques qui ne sont pas médicamenteuses. Ce sont les médecins généralistes, les médecins de famille qui la plupart du temps prennent en charge les troubles de l'anxiété. La plupart du temps ils s'en sortent bien. C'est à partir du moment où le médecin de famille ou le médecin généraliste considère qu'il faut passer la main qu'il faut consulter un spécialiste."