A Tautavel, un mois et demi sans eau potable

Dans les Pyrénées-Orientales, depuis le 10 juin dernier, les habitants de la commune de Tautavel ne peuvent plus boire l’eau du robinet. En cause : un taux de pesticides trop élevé dans l’eau.

Par rédaction allodocteurs.fr

Rédigé le July 31, 2020 , mis à jour le August 2, 2020

Chaque jour depuis six semaines, les 877 habitants du village de Tautavel doivent se rendre sur le parking du Palais des congrès. C'est là qu'ils viennent se ravitailler en eau potable. La mairie leur distribue des bouteilles d’eau minérale : 4 litres par personne et par jour.
Un protocole mis en place après un rapport de l’ARS, l’Agence Régionale de Santé Occitanie, déclarant que l’eau courante était impropre à la consommation : des molécules de produits phytosanitaires à un taux dépassant le seuil autorisé y ont été enregistrées.

Fongicide et insecticide présents dans l'eau


D’après les analyses, l’eau est contaminée par deux pesticides. Elle présente des taux excessifs en fluxapyroxad, un fongicide, et en thiamethoxam, un insecticide.

Le thiamethoxam, fait partie de la famille des néonicotinoïdes. Cet insecticide est bien connu pour être un « tueur d’abeilles ». Il est interdit en France depuis le 1er septembre 2018. 
Le fluxapyroxad, lui, est un fongicide qui élimine les champignons comme l'oïdium. Si ce pesticide est encore autorisé en France, sa dangerosité est dénoncée. Il fait partie de la famille des SDHI, des pesticides accusés par plusieurs études car ils pourraient entraîner de nombreuses pathologies, neurologiques notamment.

Plusieurs associations locales ont annoncé qu’elles allaient déposer une plainte contre X pour « empoisonnement ».

Les villageois attendent l’arrivée d’une station provisoire de traitement des eaux, prévue pour le 15 août.
A l’échelle de la France, Tautavel n’est pas un cas isolé : en janvier dernier, quatre villages de l’Yonne ont connu des restrictions d’eau potable à cause d’un fort niveau de pesticides.