Comment se débarrasser des punaises de lit ?

Depuis la fin de l'année 2017, de nombreuses habitations du 3ème arrondissement de Marseille subissent une invasion infestées de punaises de lit. Comment les éradiquer ? Réponses avec un spécialiste des punaises, Damien Eymon, technicien biologiste.

Par Dr Charlotte Tourmente

Rédigé le September 26, 2014 , mis à jour le January 11, 2018

Depuis la fin de l'année passée, c'est l'invasion. Selon France 3 Provence-Alpes Côtes d'Azur, de nombreuses habitations du quartier de la Belle de Mai, dans le 3ème arrondissement de Marseille seraient infestées de punaises de lit. Les matelas s'accumulent sur la voie publique...

Des punaises de lit ont envahi votre appartement ? L'invasion soulève de nombreuses questions pratiques, auxquelles Internet ne répond pas forcément. Comment les reconnaître ? Et surtout, comment les éradiquer ? Réponses avec un spécialiste des punaises, Damien Eymon, technicien biologiste*, interrogé par la rédaction d'Allodocteurs.fr fin 2014.

Comment suspecter des punaises de lit ?

Il faut penser aux punaises de lit devant des piqûres qui sont groupées, dans les parties tendres (hanches, avant-bras, cou, mollet,…). Autre indice : des traces de sang sur les draps, car la punaise pique avec un rostre, donc la pîqûre est violente et fait couler un peu le sang. En tout début d'infestation, c'est très rare de voir des punaises, les gens s'en aperçoivent au bout de deux ou trois mois en voyant les insectes qui se sont reroduits et sont plus nombreux. A ce moment-là, ils se font piquer tous les jours.

Comment les reconnaître ?

Les œufs sont en forme de grains de riz (de 2 mm, blancs, en grappe de quatre ou cinq œufs), que l'on retrouve au niveau des coutures, du sommier,... et  à l'abri de la lumière.

Les déjections forment, quant à elles, de petits points noirs sur les matelas et sommiers. On voit parfois des insectes ou le plus souvent des carapaces, car elles muent plusieurs fois avant d'être adultes. On peut retrouver ces carapaces vides sur le sol.

Comment les punaises sont-elles transportées d'un endroit à l'autre ?

Elles sont principalement véhiculées par l'homme : par ses affaires (valises, exceptionnellement les vêtements) ou en cas de déménagement par le mobilier. Dans une chambre d'hôtel infesté, la valise est souvent à côté du lit ou sous le lit, les punaises s'y installent et on les rapporte chez soi.

Peut-on avoir des punaises sur soi et contaminer d'autres appartements ou personnes ?  

Non, car la punaise ne reste pas sur sa proie, il ne s'agit pas d'un parasite et il est impossible d'en transporter sur soi. Il y a toutefois une réserve, dans certains cas spécifiques, comme par exemple un petit studio surinfesté : si on laisse traîner son manteau au niveau de l'infestation, les punaises peuvent se réfugier dans une poche. Mais ce n'est vraiment pas le vecteur principal. Elles ne se mettent pas sur les surfaces immobiles et exposées tels que les sacs d'ordinateur.

Les punaises peuvent-elles infecter un animal ?

C'est possible car l'insecte se nourrit de sang, donc piquent les mammifères à sang chaud. Si un chien est infecté, il faut désinfecter son panier ou l'endroit où il dort. Les chats sont rarement infectés car ils bougent plus et ne dorment pas au même endroit.

Comment choisir la société de décontamination ?

  • L'entreprise doit proposer deux interventions à 15 jours d'intervalle (car le cycle de vie de l'insecte : au premier passage, on s'occupe des insectes vivants présents et au second passage, on s'occupe de la deuxième génération : au bout de quinze jours, tous les œufs ont éclos.)
  • Elle propose un protocole de préparation des lieux (cela prouve que la société est efficace sur le terrain, anticipe la préparation des lieux et cela optimise le traitement).
  • Si la société possède un agrément ministériel c'est un plus (les techniciens ont eu des formations, qu'ils sont à même de manipuler les insecticides et ils sont assurés contre tous les dégâts occasionnés par le traitement).
  • L'entreprise doit demander un prix entre 125 et 160 euros maximum par passage pour un studio de 15-20 m2 et entre 250 et 300 euros pour une maison de 150 m2.

Comment se passe la décontamination ?

Le produit administré est de la perméthrine généralement, sous forme de concentré liquide, ou des pyréthrinoïdes de synthèse. Il agit instanténément avec une rémanence d'une semaine maxiumum. Il faut prévoir de ne pas être dans l'appartement pendant 4 heures et les animaux peuvent réintégrer l'habitat 24 heures après.

Quelles sont les précautions à prendre ?

L'appartement doit être préparé avant le passage du technicien : rien ne doit traîner au sol afin de faciliter son passage ; le matelas et le sommier sont mis à la verticale ; le canapé-lit est ouvert ; après chaque désinfection, la literie (couette, oreillers, draps) doit être lavée à 60°C ou passée au sèche-linge, avec un cycle classique de 30 ou 45 minutes (les punaises meurent au bout de 5 mn à plus de 50 °C).

Si les penderies sont à proximité du lit, il est indispensable de tout laver à 60 °C. Lorsque ce n'est pas possible, le linge fragile comme la soie ou la laine est mis au congélateur 48 heures : à - 7 °C, elles peuvent résister cinq jours et deux jours - à 18 °C, qui est la température recommandée d'un congélateur. Le linge qui n'est pas lavé ou congélé immédiatement doit être mis dans de grands sacs-poubelle fermés  (lorsqu'on le met dans des sacs-poubelle, on enferme les punaises à l'intérieur en attendant le passage dans la machine).

Que faire des rangements sous un lit, s'ils ne peuvent pas être lavés ou congelés ?

Ils seront traités comme la literie. Cela ne sert jamais à rien de jeter un rangement sous prétexte qu'il est infecté. Les punaises préfèrent se mettre sur la literie, les plinthes, les charnières ou même le plafond,... et dans tous les cas, elles restent proches de ses proies !

Si au bout d'un mois après la seconde désinfection, il n'y a pas de nouvelles piqûres, vous pouvez souffler : les punaises sont définitivement sorties de votre lit !

 * Damien Eymon est technicien biologiste chez Hygiène Services et Solutions

VOIR AUSSI

Comment soigner les piqûres ?

Chez certaines personnes, les piqûres se voient à peine et elles les tolèrent très bien. Chez d'autres, la réaction allergique ne se fait pas attendre : des boursoufflures rouges démangent terriblement.

A ce moment-là, une crème à base de corticoïdes (bétaméthasone, deux à trois fois par jour, pendant cinq jours) permet de les soulager, avec parfois en complément pendant quelques jours, un anti-histaminique.

Sponsorisé par Ligatus