Après un tatouage, sa vision baisse considérablement

Un Américain de 26 ans a souffert d’une uvéite très probablement provoquée par ses tatouages. 

© Department of Ophthalmology and Visual Sciences, Washington University School of Medicine

Par la rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le February 20, 2019 , mis à jour le February 20, 2019

Au bout d'an d’inquiétude, il a fini par consulter un médecin. Un Américain de 26 ans, tatoué deux fois, avait constaté que sa vue avait beaucoup baissé en l’espace de quelques mois. Cinq ans auparavant, il s’était fait tatouer le bras gauche à l’encre noire, puis le bras droit deux ans plus tard. Sur le moment, tout s’était bien passé, mais deux ans après son second tatouage, la vision du jeune homme avait commencé à se brouiller. Ce cas inédit a été documenté dans le JAMA Clinical Challenge le 31 janvier dernier.

Une uvéite possiblement causée par les tatouages

"Il avait souvent constaté qu’il voyait rouge et flou, et que, dans le même temps, la peau autour de ses tatouages s’était enflammée" expliquent les chercheurs du département d’ophtalmologie et de sciences visuelles de l’Université de médecine de Washington. Lorsqu’il s’est présenté en consultation, le patient voyait parfaitement à l’œil droit, mais n’obtenait qu’un score de 20/40 à l’œil gauche. Après une biopsie cutanée, les médecins ont conclu à une uvéite [1] très probalement causée par ses tatouages.

Après son traitement, le jeune homme a continué à souffrir d'uvéites à répétition. Pendant neuf mois, sa vision a continué à diminuer, jusqu’à ce qu’il ait de réelles difficultés à voir à 0,3 mètres de distance. Selon les chercheurs, cette altération de la vision était provoquée par une cataracte et une inflammation persistante. Un an après sa première consultation, le vingtenaire a finalement été opéré : un mois plus tard, son acuité visuelle s’était améliorée et l’inflammation intraoculaire s’était calmée.

Des métaux lourds dans les encres des tatouages

Faute de recherche, difficile d'affirmer que le retrait de tatouage améliore le diagnostic, estiment les chercheurs. Cela est notamment vrai pour les très grands tatouages, dont le retrait est quasi-impossible. Pour traiter une uvéite liée à un tatouage, il faut donc opter pour des solutions thérapeutiques, comme des stéroïdes topiques et périoculaires, expliquent les auteurs de l’article.

Une uvéite liée à un tatouage se déclenche entre six mois et dix ans après l’injection de l’encre. La cause pourrait être une réaction tardive à cette injection, les pigments de l'encre contenant des métaux lourds. A l’heure actuelle, on en sait très peu sur l’évolution clinique des uvéites liées aux tatouages.


[1] Une uvéite est une maladie de l'œil provoquée par une inflammation. Elle peut se compliquer d'une cécité en l'absence de diagnostic précoce, de prise en charge rapide et de suivi régulier.