L'électrostimulation, une aide à la cicatrisation

Quand une plaie importante est difficile à cicatriser, certains patients doivent être hospitalisés. Une des solutions est l'électrostimulation qui peut permettre au processus de cicatrisation de repartir.

Par la rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le March 19, 2019 , mis à jour le March 20, 2019

Pour cicatriser, des petits vaisseaux doivent se recréer. Ensuite, de nouvelles cellules de peau viennent coloniser et refermer la plaie. Mais parfois, tout ne se passe pas comme prévu et certains patients se retrouvent en arrêt de cicatrisation : "L'électrostimulation est réservée aux plaies en arrêt de cicatrisation ou alors pour des plaies très douloureuses car il y a un effet antalgique très intéressant", explique le Dr Isabelle Lazareth, angiologue.

Pour relancer le processus de cicatrisation, l'électrothérapie reproduit un principe qui s'effectue déjà naturellement dans le corps pour les plaies classiques : "Quand vous vous cognez et que vous faites une plaie aiguë, il y a un courant qui se forme au niveau de la plaie. Et ce courant va stimuler les cellules de la cicatrisation, les fibroblastes, les kératinocytes... de façon à pouvoir attirer et faire proliférer ces cellules".

Les électrodes sont reliées à une machine pour former un circuit électrique fermé. La puissance du courant, elle, est déterminée par les médecins. Les patients suivent deux séances d'électrothérapie par jour.

Pour les plaies profondes, une greffe de peau est souvent nécessaire pour parfaire la cicatrisation. L'électrothérapie n'est pour le moment prise en charge qu'à l'hôpital ou en hospitalisation à domicile.

Sponsorisé par Ligatus