Rembrandt : une leçon d'anatomie grâce à la peinture

"La leçon d'anatomie du docteur Tulp" est l'un des tableaux les plus célèbres de Rembrandt. Mais qui était ce fameux Dr Tulp ? Pourquoi cette leçon d'anatomie a tant fasciné le public de l'époque ? Explications.

Par la rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le February 13, 2019 , mis à jour le April 5, 2019

C'est sans doute l'une des leçons d'anatomie les plus célèbres de l'histoire de l'art. Peinte par Rembrandt alors qu'il est encore tout jeune, cette scène regorge de sens cachés : un chirurgien, un bras disséqué et un cadavre mystérieux.

Le chirurgien est le Dr Nicolaes Tulp, un personnage très important. Il est le maire d'Amsterdam et est responsable de la guilde des chirurgiens. C'est lui qui commande le tableau à Rembrandt, non pas pour l'amour de l'art mais pour sa gloire personnelle. Il veut montrer l'importance du rôle de chirurgien et d'anatomiste.

Une dissection pas comme les autres

Au XVIIe siècle, les dissections publiques sont très rares. Aux Pays-Bas, elles ont lieu une fois par an en hiver, quand il fait froid et que la conservation des cadavres est la meilleure. Normalement, les dissections débutent par l'abdomen. Mais sur le tableau, la dissection débute par l'avant-bras et la main gauche. La raison : le Dr Tulp veut surpasser un autre anatomiste, André Vésale. Décédé depuis plusieurs années, il reste une référence dans l'histoire de l'anatomie. Et l'une des représentations les plus célèbres de Vésale est celle où il pose à côté d'un avant-bras et d'une main disséqués.

A la différence de Vésale, qui reste dans la description anatomique, Nicolaes Tulp veut, lui, montrer le mouvement, la fonction des muscles... Une première dans l'Europe du XVIIe siècle. Les muscles fléchisseurs que le Dr Tulp tient dans sa pince servent à créer le mouvement. Ce mouvement, le chirurgien l'explique aussi avec sa main gauche qui le reproduit. Et cela fascine l'auditoire. Contrairement à ce qui a été dit, Rembrandt n'a pas commis d'erreur anatomique sur ce bras, ni sur l'autre.

Un cadavre qui soulève des questions

Quand on regarde le cadavre, il y a quelque chose qui cloche. Sa main droite arrive à peine à la taille. Alors que quand nous mettons nos bras contre notre corps, nos mains arrivent au niveau de nos cuisses. L'une des théories pour expliquer ce bras si court chez Rembrandt est de dire que le cadavre est celui d'un criminel, un voleur condamné à mort et qui avait eu la main coupée. C'est d'ailleurs ce qu'a révélé une radiographie de la peinture.

Rembrandt avait commencé par peindre un moignon avant de se raviser et de peindre une main. Mais cette théorie a été démontée depuis. Deux chercheurs, Alain Segal et Teunis Willem Van Heinigen, ont récemment découvert que cet homme avait souffert d'une maladie génétique qui avait atteint sa croissance.

La mise en scène de Rembrandt avec ces messages cachés a porté ses fruits. Le Dr Tulp est rentré dans l'histoire et "La leçon d'anatomie" a lancé la carrière de l'artiste.