Régime un jour, régime toujours…

Vous êtes nombreux à vouloir vous réconcilier avec la balance et, pour maigrir, la majorité mise sur les régimes. Mais à quoi bon se priver si c'est pour reprendre davantage de poids après ? Quels sont les effets sur la santé à long terme ?

Par La rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le May 18, 2011 , mis à jour le April 10, 2015

Sommaire

Un éventail de régimes

Elle se définit comme étant un dictionnaire des régimes… A 65 ans, Françoise en connaît beaucoup.

Hypocaloriques, hyperprotéinés, dissociés... il en existe pour tous les goûts et toutes les bourses.

En décembre 2010, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) publiait une étude selon laquelle environ 80% des personnes ayant suivi un régime reprennent des kilos, un an après la fin de leur régime, et souvent plus que ce qu'ils avaient perdu.

Rondes et modeuses

Est-ce la fin des régimes ?

Elles sont rondes, en surpoids et elles ont décidé de s'assumer telles qu'elles sont. Pour ces femmes, les régimes, c'est définitivement fini. Enfin pas tout à fait...

Régimes amaigrissants : attention danger !

Faire un régime comporte des risques.

Au mois de mai 2011, l'ANSES, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail a publié un avis sur les risques liés à la pratique des régimes.

Maigrir sans privation

Brigitte est suivie par une nutritionniste.

Les régimes imposent dans la plupart des cas, de se priver de certains aliments. Ces programmes minceurs sont pointés du doigt par les autorités sanitaires, qui invitent à grand renfort de campagne, à privilégier une alimentation équilibrée.

Manger équilibré permet de conserver une bonne hygiène de vie et peut constituer une solution pour perdre du poids.

Maigrir grâce à Internet

Comment maigrir avec Internet ?

La nouvelle mode, du côté des régimes, c'est Internet. On trouve en effet de plus en plus de sites qui proposent toutes sortes de méthodes.

Le principe est assez simple : il suffit de s'inscrire, de remplir un questionnaire et bien sûr de payer. Un régime 2.0 qui évite de se déplacer chez un nutritionniste.

La mode des régimes sur Internet

Sur Internet, les régimes se basent sur un système de points. Chaque aliment, en fonction de sa valeur nutritionnelle, donne des points. Et les personnes ne doivent pas dépasser un certain nombre de points par jour pour les différents repas. À tout moment, l'utilisateur peut vérifier où il en est en fonction de ses points. Certains logiciels proposent même des exercices journaliers et des conseils nutritionnels.

Les applications se personnalisent ce qui, pour les nutritionnistes, est une bonne approche comme le confirme le Dr Dominique Adele-Cassuto : "Ces applications sont intéressantes car de cette manière, il n'y a pas d'aliments interdits. C'est d'ailleurs ce que nous préconisons. Il n'y a pas d'aliments interdits, ni d'aliments autorisés, c'est-à-dire qu'il faut essayer de connaître les aliments que l'on aime, savoir comment les manger, à quel moment… Si ces applications permettent aux utilisateurs d'être bien et de se sentir mieux, alors pourquoi pas".

Toutefois fixer soi-même des objectifs peut être une source d'échec. Le Dr Adele-Cassuto conseille donc aux personnes utilisant ces applications de ne pas se fixer d'objectifs trop importants et de rester raisonnable.

Si les prix proposés pour suivre un régime sur Internet sont plus économiques qu'un suivi avec certains spécialistes, il faut savoir que ces méthodes ne conviennent pas à tout le monde car ces régimes ne tiennent pas compte des difficultés personnelles et des problèmes de santé des patients.

En savoir plus sur les régimes

Sur Allodocteurs.fr

Questions/réponses :

Articles et vidéos :

Livres

  • Maigrir sans régime
    Jean-Philippe Zermati
    Ed. Odile Jacob, février 2011
  • Bien dans mon assiette : je suis ce que je mange
    Brigitte Danchin
    Ed. Pock évolution, mars 2011
  • Libérons l'assiette de nos enfants
    "Le dico de l'alimentation des 3-10 ans"
    Laura Annaert, Laurence Haurat
    Ed. La Martinière, septembre 2010

Ailleurs sur le web

Sponsorisé par Ligatus