Le dioxyde de titane bientôt interdit par le gouvernement ?

Omniprésent dans notre alimentation, le dioxyde de titane est soupçonné d’avoir des effets cancérigènes. Selon Europe 1, le gouvernement s’apprêterait à l’interdire.

Par la rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le April 15, 2019 , mis à jour le April 15, 2019

Il fait briller les gélules ou les bonbons. Il blanchit aussi les chewing-gums et les dentifrices. Le dioxyde de titane est présent dans de nombreux produits alimentaires. Cette substance contient des nanoparticules - d'une taille inférieure à 100 nanomètres- qui faciliteraient sa pénétration dans l’organisme.

Dans plusieurs études, les scientifiques se sont interrogés sur la dangerosité du dioxyde de titane. Selon Dr Stephane Pirnay, toxicologue, les effets mis en évidence, sur les rats, sont de trois ordres : "Par voie orale, un effet a été mis en évidence sur le cancer du colon. Il peut aussi y avoir un effet neurotoxique, c’est-à-dire un impact sur les neurones. Et également sur la fonction reproductrice". En revanche, aucune étude n’a démontré formellement les dangers du dioxyde de titane sur l’homme. Mais l’heure est à la prudence. Certains industriels ont déjà cessé d’utiliser cette nanoparticule. Le gouvernement pourrait opter pour son interdiction, par principe de précaution.

Sponsorisé par Ligatus