Il découvre un ver parasite dans son poisson

Il s'agit de l'anisakis, un ver parasite, potentiellement dangereux pour la santé.

Par la rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le February 11, 2019 , mis à jour le February 12, 2019

Pas de sushis pour le client d'une poissonnerie d'une enseigne de la grande distribution. Le ver retrouvé dans son poisson s'appelle l'anisakis. Il s'agit d'un parasite du tube digestif des mammifères marins, dont les larves sont ingérées par les petits crustacés ou les poissons.

Lorsqu'on mange du poisson cru ou mariné, on peut alors attraper l'anisakidose. Cette maladie peut survenir quelques heures après l'ingestion et peut se manifester de trois façons : soit par des douleurs d'estomac évoquant un ulcère, soit par des douleurs abdominales chroniques ou encore par une crise d'urticaire, ou dans les cas les plus graves un choc anaphylactique.

Pour éviter de retrouver ces vers parasites dans les poissons, les poissonniers s'en débarrassent par le froid. L'Institut de veille sanitaire, lui, recommande de mettre le poisson sept jours dans un congélateur domestique si on souhaite le consommer cru. Autre solution : faire chauffer le poisson une minute à 60°C à coeur.

Sponsorisé par Ligatus