Repas de fête : la crise de foie, mythe ou réalité ?

La crise de foie serait-elle comme le père Noël, une invention de fin d'année, qui n'existe pas? La réponse est affirmative car le foie n'a rien à voir avec cette indigestion ! Explications.

© Catherine CLAVERY

Par Dr Charlotte Tourmente

Rédigé le December 18, 2012 , mis à jour le December 21, 2018

Vous avez abusé du foie gras, des petits fours, chocolat, ou autres mets lourds à digérer ? Vous voilà bien puni avec un mal de ventre, des nausées, voire des vomissements... La langue est chargée, des maux de tête et parfois même des vertiges sont possibles. Ce sont les classiques symptômes de la "crise de foie", expression populaire qui n'a en fait pas de réalité médicale.

Suite à un repas trop riche, trop copieux, trop arrosé, les aliments s'accumulent dans l'estomac et donnent un embarras gastrique. Et si vous avez parfois mal à droite, à l'emplacement du foie, c'est parce que la vésicule biliaire située sous le foie, se contracte afin d'expulser les sels biliaires dans le duodénum.

Stockés dans la vésicule biliaire, leur rôle est de digérer les graisses contenues dans les aliments : ils vont favoriser leur solubilisation, leur homogénéisation, leur dissolution et enfin leur absorption. Mais en cas d'orgie, vésicule et sels biliaires sont dépassés...

Il n'y a alors pas 36 solutions : la diète ! A vous les bouillons de légumes, fruits cuits comme la pomme, légumes à type de carottes pendant 24 à 48 heures. Puis réintroduisez la viande, mais évitez les plats en sauces, les fritures ou les fastfoods dans les jours qui suivent.

Associée à la mise au repos de l'estomac, la prise de médicaments adaptés aux symptômes peut faire passer le cap de cette indigestion : antalgiques contre les maux de tête, antispasmodiques pour les maux de ventre, pansements gastriques contre les remontées acides ou encore antiémétiques en cas de vomissement. Consultez bien sûr un médecin si les symptômes ne passent pas au bout de 48 heures.

Et cette année, demandez au père Noël de ne pas avoir d'indigestion...

Pour éviter l'indigestion…

Il est recommandé de manger calmement, en prenant le temps de bien mâcher les aliments. Cela facilitera la digestion et la quantité d'aliments absorbés sera moins importante jusqu'à ce que la sensation de satiété soit effective (au bout d'une vingtaine de minutes).

N'abusez pas des petits fours, toasts au foie gras, plats en sauce et buche : faites-vous plaisir bien sûr mais n'oubliez pas de prendre de la salade ou des fruits. Pensez également à intercaler de l'eau plate entre deux verres de vin. Et inutile de fumer en pensant que cela facilite la digestion (c'est faux et cela majore le risque de remontées acides).

Sponsorisé par Ligatus