Cerveau : des complémentaires alimentaires inutiles voire dangereux pour "60 Millions de consommateurs"

Ils vous promettent d'améliorer votre mémoire, de freiner le vieillissement de votre cerveau... Pourtant, selon une enquête du magazine "60 Millions de consommateurs", la plupart des compléments alimentaires "destinés à nos neurones" seraient inutiles, voire dangereux !

Par la rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le March 7, 2019 , mis à jour le March 7, 2019

Trop d'additifs, trop de sucre, trop de sel ! La revue "60 Millions de consommateurs" lance l'alerte. Les compléments alimentaires censés booster votre cerveau contiennent trop d'éléments néfastes pour la santé. Selon le Dr Arnaud Cocaul, nutritionniste,  ils contiennent souvent un "excès de caféine. Le problème, c'est que ça perturbe votre sommeil. Vous n'allez pas saisir les signaux de fatigue. Vous êtes en quelque sorte dopés. Et, ça peut, paradoxalement, gêner vos capacités de mémorisation".

Pour un cerveau en pleine forme, une bonne alimentation suffit

Pour avoir un cerveau qui fonctionne bien à tout âge, il suffit de respecter quelques règles de base : pratiquer une activité physique régulière, bien dormir et surtout bien manger. Toutes les vitamines et les oligo-éléments nécessaires au cerveau sont présents dans une alimentation équilibrée.

Pour le Dr Arnaud Cocaul, il faut privilégier les "fruits secs, une poignée d'amandes, de noix... Il y a plein d'oligo-éléments, plein de vitamines, plein d'éléments nourrissant pour votre cerveau. Vous avez même les fameux Oméga 3 mais qui vont être naturels cette fois-ci et pas dans un complément alimentaire. Vous avez également les légumineuses pour les fibres". Il faut aussi consommer des fruits et les légumes, cinq au minimum par jour.

Des interactions possibles avec des médicaments

Le magazine "60 Millions de consommateurs" pointe notamment du doigt les complémentaires alimentaires à base de ginkgo biloba, une plante venue de Chine. Selon le Dr Arnaud Cocaul, il y a un "risque d'hémorragie, de convulsions et aussi d'interactions avec des médicaments comme des antidépresseurs. En Asie, là où ça se consomme beaucoup, il y a eu des malaises. Ça peut être très dangereux".

Attention aussi à la vitamine D, présente dans de nombreux compléments alimentaires pour les enfants. Il y a un risque de surdosage surtout s'ils prennent en plus une ampoule de cette même vitamine, comme cela est recommandé l'hiver.