Symptômes des IST et troubles liés à l'âge : comment éviter la confusion ?

Certains symptômes d'IST peuvent-ils se confondre avec des symptômes d'autres troubles liés à l'âge ?

Par La rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le March 11, 2014 , mis à jour le March 12, 2014

Les réponses avec le Dr Jean-Marc Bohbot, andrologue, et le Pr Gilles Pialoux, chef du service des maladies infectieuses et tropicales de l'hôpital Tenon :

"Les symptômes surtout chez la femme sont relativement discrets. Et la femme ménopausée a souvent des problèmes de sécheresse vaginale, des brûlures, des démangeaisons, des sensations d'échauffement au niveau génital qui malheureusement peuvent aussi être des symptômes d'IST.

"Chez l'homme, la situation est un peu différente. Les symptômes sont plutôt des brûlures en urinant donc l'homme va pouvoir faire la différence. Il y a aussi des lésions cutanées et là aussi, on incrimine souvent le frottement. On pense que les organes génitaux sont plus fragiles car il y a moins de lubrification. Il y a donc une petite plaie... De nombreux symptômes sont trompeurs donc le grand conseil quand on a pris des risques, il ne faut pas attendre et mettre n'importe quelle crème, ne pas se précipiter dans l'armoire à pharmacie pour prendre n'importe quoi... Il faut demander conseil à un médecin ou aller dans un centre de dépistage."

"Il ne faut pas que les gens aient le fantasme du dépistage d'il y a 20 ans. Les méthodes de dépistage ont évolué, les dépistages sont désormais faciles. Il existe même des auto-tests de dépistage au chlamydia...C'est extrêmement facile, ce n'est pas douloureux, c'est peu intrusif et de plus en plus les personnes vont pouvoir le faire eux-mêmes."

"Les auto-tests que l'on utilise sont des petits cotons tiges, des écouvillons que les femmes introduisent dans le vagin. Elles nous les redonnent, et on les place dans des tubes. On réalise alors des PCR. Chez l'homme, on ne fait plus de prélèvements urétraux ,en tout cas on ne devrait plus en faire. Un simple premier jet d'urine et une prise de sang permettent de faire un tour d'horizon des IST."

En savoir plus sur la sexualité des seniors

Dossier :

Questions/réponses :

Sponsorisé par Ligatus