Pesticides : l'Inserm dresse le bilan de trente années de recherches

Quels risques les pesticides font-ils peser sur la santé ? Quelles sont leurs implications dans la survenue de certains cancers à l'âge adulte ou dans certaines malformations chez l'enfant ? L'Inserm publie le 13 juin 2013 un bilan de trente années de littérature scientifique rappelant l'implication de ces substances chimiques dans de nombreuses pathologies.

Par Dominique Tchimbakala

Rédigé le June 13, 2013

Fongicides, herbicides, insecticides… Ces produits utilisés pour détruire, contrôler ou repousser des insectes, champignons ou bactéries sont généralement utilisés en agriculture, dans les produits ménagers, ou encore introduits dans la fabrication de meubles. Certains pesticides peuvent persister pendant des années dans l’environnement et se retrouver dans la chaine alimentaire.

Le bilan de l'Inserm (pdf), réalisé par des épidémiologistes et des biologistes spécialisés en toxicologie, a recensé et analysé trente années d'études interrogeant les liens entre pesticides et plusieurs formes de cancer : quatre cancers hématopoïétiques (lymphomes, myélomes…), les cancers de la prostate, du testicule, les tumeurs cérébrales et les mélanomes. L'étude prend également en compte les recherches portant sur les maladies neurodégénératives, ainsi que les effets des pesticides sur la grossesse.

Les agriculteurs en première ligne

Concernant les cancers, les chercheurs ont relevé une augmentation du risque de cancer de la prostate chez les personnes exposées aux pesticides du fait de leur profession (agriculteurs, ouvriers de production de pesticides). Une augmentation du risque de développer la maladie de Parkinson a également été relevée auprès de ces mêmes populations. Pour la maladie d'Alzheimer et la sclérose latérale amyotrophique, les résultats sont néanmoins plus contrastés.

Les chercheurs ont par ailleurs noté une augmentation des risques de fausses couches et de malformations congénitales chez les enfants nés de femmes professionnellement exposées aux pesticides pendant leur grossesse. D'autres études montrent une atteinte de la motricité fine, de l'acuité visuelle ou encore de la mémoire récente de l'enfant. Des méta-analyses récentes ont en outre mis en évidence une augmentation significative du risque de leucémie, de tumeurs cérébrales, mais aussi de malformations congénitales chez les enfants nés de mères exposées pendant leur grossesse (malformations cardiaques, du tube neural ou encore malformations génitales type hypospade).

Pour l'heure, les mécanismes biologiques expliquant les effets des pesticides sur la santé sont encore difficiles à clarifier. Les chercheurs n'ont pu aller plus loin dans leurs investigations du fait du manque d'études sur certaines substances, mais se déclarent tout de même préoccupés par la question des mélanges de pesticides et de leurs effets sanitaires, difficiles à établir avec précision.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Ailleurs sur le web :

Sponsorisé par Ligatus