Opérer un cancer du foie hors du corps

L'auto-transplantation du foie comme dernière chance. Grâce à une opération hors-norme réalisée au CHU de Rennes, le professeur Karim Boudjema a sauvé une patiente atteinte d'un cancer du foie.

Par Yan Di Meglio

Rédigé le November 27, 2012

Une femme doit sa survie à une pratique chirurgicale très rare, expérimentée à l'hôpital universitaire de Rennes. C'est la quatrième effectuée en 10 ans.

L'opération est tentée lorsqu'une tumeur se trouve sur une partie du foie impossible à atteindre à cause de la disposition des organes dans le corps. Cette intervention consiste à extraire le foie, à l'opérer à l'écart puis à le réimplanter.

Cette technique permet au chirurgien de prendre son temps et surtout d'atteindre sans problème toutes les parties du foie. La patiente opérée dernièrement est âgée de 65 ans et 60% de son foie était touché par les cellules cancéreuses. Elle ne pouvait plus être opérée selon les techniques traditionnelles "in vivo".

Le foie maintenu à 4 °C

L'auto-transplantation hépatique l'a sauvée. Une circulation sanguine externe a été mise en place pour alimenter le foie pendant que le chirurgien opérait. L'organe a été placé dans un récipient stérile maintenu à 4 °C, une température très basse qui a permis la conservation durant la longue intervention.


L'équipe du Pr Boudjema a travaillé 8 heures en tout, c'est six fois plus que la durée autorisée avec la technique traditionnelle.

 En savoir plus

 

 

 

 

Sponsorisé par Ligatus