Ne négligez pas le petit déjeuner, votre santé en dépend

Privilégier le petit déjeuner sur les autres repas permet d'éviter les grignotages en journée, mais c'est aussi un gage de bonne santé. Un petit déjeuner copieux préviendrait en effet des risques de diabète, d'hypertension et des maladies cardiovasculaires, selon des chercheurs de l'université de Tel Aviv, en Israël.

Par La rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le August 7, 2013 , mis à jour le August 8, 2013

Reconnu pour être le repas le plus important de la journée, le petit déjeuner protégerait du diabète, de l'hypertension et des maladies cardiovasculaires. C'est ce qui résulte d'une étude menée par des chercheurs de l'université de Tel Aviv, en Israël, publiée dans le journal Obesity. Les auteurs de la recherche mettent en évidence l'impact de l'heure des repas sur l'organisme. Les participants à l'étude qui prenaient un petit déjeuner copieux accompagné d'une part de gâteau au chocolat avaient tendance à manifester un faible niveau d'insuline, de glucose et de triglycérides durant toute la journée. Cette corrélation a montré que ces mêmes personnes affichaient des risques moindres de maladies cardiovasculaires, de diabète, d'hypertension et de cholestérol.

Un petit déjeuner copieux privilégie la perte de poids

Un petit déjeuner riche et équilibré fait perdre du poids. Les chercheurs ont conduit l'étude sur 39 femmes obèses. Divisée en deux groupes, chacune d'elles devait suivre un régime totalisant 1.400 calories par jour sur une durée de 12 semaines. Le premier groupe consommait 700 calories au petit déjeuner, 500 calories au déjeuner et 200 calories au dîner. Le second groupe prenait 200 calories au petit déjeuner, 500 calories au déjeuner et 700 calories au dîner. Les 700 calories du petit déjeuner et du dîner incluent le même type de nourriture.

Le résultat est sans appel. Les participants du groupe aux gros petits déjeuners ont perdu 17,8 kilos et trois centimètres de tour de taille, contrairement aux participantes du groupe aux gros dîners qui ont maigri de 7,3 kilos et dont le tour de taille n'a diminué que de 1,4 centimètre. Cette différence importante s'explique par la régulation de l'hormone de la faim. Elle s'affaiblit. Les participantes étaient rassasiées et ne ressentaient pas le besoin de grignoter au cours de la journée. Alors que pour les participantes qui dînaient copieusement, l'effet inverse s'est produit. De plus, leurs niveau d'insuline, de glucose et de triglycérides avaient significativement diminué, contrairement au groupe du petit déjeuner copieux.

Halte au grignotage nocturne

L'étude suggère que les gens doivent organiser et planifier leur repas, en y associant une alimentation appropriée et des exercices qui optimisent une perte de poids et maintiennent en bonne santé.

Les scientifiques alertent sur les mauvaises habitudes alimentaires entretenues le soir. L'étude montre que manger devant l'ordinateur et la télévision avant de se coucher augmente le risque d'obésité, mais pas uniquement. Grignoter le soir serait propice à l'augmentation du risque des maladies cardiovasculaires.

Une nourriture saine consommée au mauvais moment ne favorise pas seulement une prise de poids, elle s'avère aussi nuisible pour la santé. Les adeptes du petit déjeuner n'y verront que du feu, les autres auront tout à y gagner.

Source : "Eating a Big Breakfast Fights Obesity and Disease", Tel aviv University, Monday, August 5, 2013.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Sponsorisé par Ligatus