La pose de stents après 75 ans comporte-t-elle un risque accru de mortalité ?

La pose de stents après 75 ans comporte-t-elle un risque accru de mortalité ? Les réponses avec le Pr Antoine Lafont, cardiologue.

Par La rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le January 21, 2014 , mis à jour le January 31, 2014

"Il n'y a pas de limite à la pose de stent, au contraire. Après 75 ans, le fait de pouvoir continuer à mettre des stents est un vrai bénéfice. Dans la mesure où le patient a une vie active, le stent lui permet de revenir très rapidement à la vie active, dès le lendemain. Si l'angioplastie a lieu à J-0, à J +1 le patient retourne chez lui en général.

"Le problème, c'est que les personnes préfèrent aller voir le cardiologue interventionnel que "d'aller chez le dentiste". Le cardiologue interventionnel est le cardiologue qui pose les stents. Très clairement le cercle vicieux, c'est d'avoir son pontage, puis un deuxième pontage… Mais ni les pontages, ni les stents ne corrigent l'origine de la cause de la maladie qui est la maladie coronaire athérosclérose. Mais croire qu'avoir une revascularisation permet de tout régler, c'est faux. Le cercle vertueux est de se prendre en main et de cibler les facteurs de risque et de se battre. Il faut prendre sa vie en main..."

En savoir plus sur les stents et le pontage coronarien

Dossiers :

Questions/réponses :