L'inégalité sociale responsable d'une inégalité face au stress !

Quand vous pensez au stress, vous imaginez tout de suite un cadre surchargé de dossier. Un cliché qui a la vie dure. Pourtant les ouvriers et les chômeurs pourraient être victimes d'un stress bien plus retentissant. C'est injuste, mais une équipe scientifique de l'Inserm vient de démontrer que l'impact du stress sur la pression artérielle peut différer en fonction du statut socioprofessionnel.

Par La rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le February 6, 2013

L'étude a porté sur 123.000 personnes chez qui les chercheurs ont mesuré la pression artérielle et le niveau de stress, tout en notant le type d'emploi exercé. Résultat, les personnes occupant un poste peu valorisé ou les chômeurs éprouvent peut être un stress plus dur, lié par exemple à la précarité financière ou à des conditions de travail plus pénibles que les cadres.

Sources :
- "Stress et hypertension : quand la lutte des classes s'en mêle", Inserm, 4 février 2013.
- "Occupational Status Moderates the Association Between Current Perceived Stress and High Blood Pressure: Evidence From the IPC Cohort Study", E. Wiernik et coll., Hypertension, édition en ligne du 14 janvier 2013.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Sponsorisé par Ligatus