Kate Middleton hospitalisée pour une pathologie rare de début de grossesse

Hospitalisée pour une forme grave des traditionnelles nausées matinales, Kate Middleton a dû officialiser sa grossesse. Si les nausées sont courantes au premier trimestre de la grossesse, dans le cas de la duchesse de Cambridge, il s'agit d'une forme rare et extrême appelée hyperemesis gravidarum ou hyperémèse gravidique.

Par Eloïse Malet

Rédigé le December 4, 2012

La nouvelle est tombée lundi 3 décembre 2012, après-midi. Kate Middleton est enceinte. Depuis le 29 avril 2011, date de son mariage avec le prince William, les Anglais attendaient cette annonce.

Selon l'agence Press Association, la grossesse n'a pas dépassé les 12 semaines et l'annonce de lundi a été motivée par l'état de santé de Kate Middleton. La duchesse de Cambridge a en effet été admise par précaution à l'hôpital King Edward VII à Londres. Elle souffre d'hyperemesis gravidarum, une forme grave des traditionnelles nausées matinales.

Cette infection rare touche moins de 2% des femmes enceintes. Mais cette pathologie représente le motif d'hospitalisation le plus fréquent pendant la première moitié de la grossesse. Car l'hyperemesis gravidarum se caractérise par l'incapacité à garder les aliments ingérés. Ce qui entraîne des risques de déshydratation et de carences nutritionnelles, une perte de poids et des palpitations.

De plus, à trop puiser dans ses réserves de graisses, le corps risque de développer une cétose, un état de déséquilibre métabolique dû à la libération d'une dose anormale de corps cétoniques dans le sang et l'urine. Elle nécessite donc un suivi médical particulier.

"Comme la grossesse en est à ses débuts, Son Altesse royale doit rester à l'hôpital pendant plusieurs jours et aura besoin d'une période de repos après", indique un communiqué officiel.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

 

Sponsorisé par Ligatus