Jusqu'à quel âge une procréation assistée peut-elle être envisagée ?

À partir de quel âge les médecins ne prennent pas en charge des femmes pour une procréation assistée ?

Par La rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le November 7, 2012 , mis à jour le November 9, 2012

Les réponses avec le Dr Sylvie Epelboin, gynécologue-obstétricien, responsable de l'unité d'AMP de l'hôpital Bichat (Paris) :

"Officiellement la Caisse d'Assurance maladie rembourse les tentatives d'assistance médicale à la procréation jusqu'au 43ème anniversaire. Mais toute notre problématique au quotidien est celle des couples chez qui la femme a 40 ans et plus, où il existe une insuffisance de réserves ovariennes en follicules qui peuvent donner un ovule. Les chances s'amenuisent énormément.

"On ne va jamais récuser un couple sur un seul argument. Il va y avoir plusieurs marqueurs de cette réserve ovarienne : soit des marqueurs biologiques, soit grâce à l'échographie où l'on voit le nombre de follicules potentiellement en croissance. Les résultats sont ensuite confrontés à la fertilité de l'homme, aux capacités d'implantation de l'utérus… Un certain nombre d'arguments seront nécessaires pour juger si une procréation assistée est possible ou non.

"À partir du moment où un couple vient nous voir, on embrasse son projet et on va jusqu'au bout si on pense donner des chances raisonnables de succès. Mais quelle que soit l'empathie que l'on peut avoir, si on pense que le succès n'est pas à l'horizon, on va refuser la procréation assistée. La procréation médicale assistée ne dépend pas uniquement de l'âge de la femme, même si l'âge féminin est un argument déterminant."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :


Sponsorisé par Ligatus