Don de gamètes : le pour et le contre d'une levée de l'anonymat

Le don de gamètes permet aux couples infertiles d'avoir des enfants. Il est aujourd'hui anonyme en France, mais une fois adultes, ces enfants nés de spermatozoïdes anonymes recherchent parfois à savoir qui est à l'origine de ce don. Faut-il alors, ou ne faut-il pas, lever l'anonymat ?

Par La rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le January 28, 2011 , mis à jour le November 24, 2011

Sommaire

Qu'est-ce que le don de gamètes ?

Marina Carrère d'Encausse et Michel Cymes expliquent le don de gamètes.

Depuis 1973, 50 000 enfants sont nés en France grâce à un don de sperme ou d'ovocytes. Certains, aujourd'hui adultes, se posent des questions sur leurs origines, et voudraient connaître l'identité de celui ou celle qui leur a transmis la vie, comme c'est autorisé dans neuf pays de l'Union. Mais en France c'est impossible, la loi impose l'anonymat du don.

La levée de cet anonymat était un des enjeux de la réforme des lois de bioéthique, qui doit être votée très prochainement. A priori, les députés sont contre, et un amendement va être déposé pour supprimer cette mesure.

Gamète est le nom scientifique des spermatozoïdes et des ovocytes. Les gamètes mâles, les spermatozoïdes sont produits dans les testicules et plus précisément dans les tubes séminifères. Chaque jour, des cellules souches se différencient pour donner des spermatozoïdes. Une fois produits, les gamètes mâles sont libérés, ils progressent dans l'épididyme puis dans les canaux déférents, se mélangent aux sécrétions des vésicules séminales et de la prostate pour former le sperme. Tout au long de ce voyage, les spermatozoïdes terminent leur maturation, acquièrent leur mobilité et se chargent en enzyme. Ce n'est qu'après toutes ces étapes que les spermatozoïdes deviennent vraiment fécondants.

Coté gamètes femelles, les ovocytes sont produits dans les ovaires. La production n'est pas journalière mais mensuelle. A chaque cycle, sous l'influence des hormones du cerveau, plusieurs ovocytes se développent, mais au moment de l'ovulation, un seul est libéré pour aller jusqu'à l'utérus, les autres dégénèrent.

Lorsque les ovaires de la femme ne contiennent pas d'ovocyte ou lorsque les testicules ne produisent pas de spermatozoïdes, non seulement une fécondation naturelle est impossible mais même les techniques de procréation médicalement assistée telles que la Fécondation In Vitro (FIV) ne peuvent être réalisées avec les gamètes du couple.

La seule possibilité qui reste est le recours à un don d'ovocytes ou de spermatozoïdes. Si il y a à la fois un défaut d'ovocyte et de spermatozoïdes, le recours à un don d'embryon peut avoir lieu.

En pratique : le don d'ovocytes

Reportage à l'hôpital Cochin pour mieux comprendre comme se passe un don d'ovocyte

En France, plus d'un millier d'enfants sont nés depuis 1984 grâce à la générosité des femmes qui acceptent de donner un ovocyte.

 

Né d'un don et à la recherche des ses origines

Romain voudrait connaître l'identité de son donneur.

"Nous sommes comme vous, issus d'une histoire humaine, pas d'une paillette", c'est ce que proclament certains des enfants nés d'un don de gamètes. Ils ont l'impression de former une catégorie à part. Ils réclament le droit de savoir et de lever l'anonymat sur l'identité des donneurs.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr

Questions/réponses :

  • La levée de l'anonymat était prévue dans le projet de loi sur la révision des lois de bioéthique. Est-ce toujours le cas ?
    Pourquoi ne pas laisser le choix aux donneurs de lever ou ne pas lever le secret de leur identité ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • Quel est l'état de conscience des donneurs ? Sont-ils actuellement responsabilisés dans leur don ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • Comment cela se passe-t-il dans les pays où on a levé l'anonymat ? Les donneurs sont-ils sollicités ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • Mes enfants sont nés d'un don de gamètes. J'ai donné des ovocytes. Tous ces enfants risquent-ils de se retrouver un jour ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • Si ma sœur est stérile, je ne pourrai pas lui donner d'ovules ? Cela aurait permis d'avoir un enfant qui lui ressemble, avec des gènes identiques.
    Voir la réponse en vidéo*

  • Je compte faire un don d'ovocytes dans l'anonymat. Peut-on quand même savoir si ça a aidé quelqu'un ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses avec le Dr Jean-Marie Kunstmann, directeur du CECOS de l'hôpital Cochin et le Dr Sylve Epelboin, gynécologue-obstétricienne à l'hôpital Bichat Claude Bernard (AP-HP)

Dossiers :

Ailleurs sur le web

Sponsorisé par Ligatus