Dans quel cas pratiquer l'automédication ?

Pour avoir un médecin là où j'habite dans l'Eure, il faut une semaine, voire 15 jours, je pratique l'automédication régulièrement !

Par La rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le March 13, 2012 , mis à jour le March 14, 2012

Les réponses avec le Pr. Alain Baumelou, pôle santé public à la Pitié-Salpêtrière, et avec le Dr Jean-Luc Audhoui, pharmacien :

"Le gain de temps est un des facteurs de l'automédication et de son développement. Mais l'automédication doit être réservée à des pathologies bien identifiées, avec des médicaments bien identifiés et avec un traitement court. Si on pratique l'automédication sur du long terme, ce n'est pas très raisonnable. L'automédication doit avoir un effet immédiat. Si dans les 48 ou 36 heures, il n'y a pas eu d'effet, c'est que l'on n'est pas sur le bon programme."

"Les autorités de régulation doivent définir les bonnes indications de l'automédication. Certaines pathologies, comme les infections allergiques, sont récidivantes et toujours caractérisées par les mêmes symptômes. Il est alors logique d'apprendre aux patients à se traiter correctement. Dans certains pays, on a même des indications de prévention à très long terme. En Grande-Bretagne, les statines pour les excès de cholestérol sont délistées avec une prise en charge en automédication au titre de la prévention."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

  • Attention à l'automédication : l'an dernier, j'ai pris du millepertuis en même temps que la pilule et je suis tombée enceinte !
    Voir la réponse en vidéo*

  • Est-il dangereux d'acheter des médicaments sur Internet ?
    Voir la réponse en vidéo*

  • Pourquoi le pharmacien ne vendrait-il pas la quantité exacte de médicaments ? Cela éviterait au patient de stocker et limiterait l'automédication.
    Voir la réponse en vidéo*

  • Peut-on reprendre sans risque un traitement antibiotique si on a les mêmes symptômes ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses avec le Pr. Alain Baumelou, pôle santé public à la Pitié-Salpêtrière, et avec le Dr Jean-Luc Audhoui, pharmacien