Crèmes solaires : quelle efficacité ?

En pleine saison estivale, le journal Libération publie mardi 14 août 2012 les résultats d'une étude mettant en cause l'efficacité des crèmes solaires. Réalisée par Laurence Coiffard, professeure en pharmacie à l'université de Nantes, cette étude révèle un écart d'indice de protection des crèmes solaires selon la méthode utilisée pour les tester.

Par La rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le August 14, 2012 , mis à jour le July 18, 2013

Selon le Pr. Laurence Coiffard, les tests réalisés par les fabricants de crèmes solaires ne sont pas assez fiables et évaluent leur pouvoir protecteur à la hausse. En effet, ils sont réalisés in vivo sur la peau et sont utilisés par l'industrie cosmétique car ils présentent l'effet réel sur la peau. Or, selon le Pr. Coiffard, seule la méthode de test in vitro permet de mesurer exactement la quantité de rayons ultraviolets (UV) filtrée par la crème. "25 à 30 % des produits ont un indice de protection inférieur à celui affiché sur l'emballage", explique-t-elle au journal Libération.

Dans tous les cas, il est établi qu'aucune protection solaire n'est efficace à 100 %, même pour celles à indices élevés. Elles laissent passer une certaine quantité d'UV, notamment les UVB qui sont les plus dangereux. Ce sont eux qui sont à l'origine des cancers de la peau : les rayons pénètrent dans la peau et vont provoquer des lésions de l'ADN ce qui va favoriser le développement de mélanome.

Quelques conseils pour optimiser sa protection

  • N'oubliez pas que la protection la plus efficace est de se mettre à l'ombre, sous un parasol foncé par exemple.
  • Si l'exposition est inévitable, gardez à l'esprit que seule la crème solaire peut vous protéger.
  • Elle doit être utilisée en quantité suffisante, c'est-à-dire 2 mg par cm2 de peau. Pour un adulte, cela correspond à environ six cuillères à café pour tout le corps. Si la dose est insuffisante, l'efficacité de la protection diminue d'environ 70 %.
  • Il faut remettre de la crème toutes les heures et après chaque baignade, même si elle est résistante à l'eau (les crèmes waterproof ne sont efficaces que si le bain dure moins de 20 minutes).

  • Enfin, il ne faut pas oublier que la peau des enfants est très fragile. Il ne faut donc pas les exposer entre 12 h et 16 h, autant que possible les laisser à l'ombre, compléter la protection de la crème par le port d'un T-shirt et d'un chapeau à larges bords. De plus, il ne faut pas négliger la protection de leurs yeux, ils doivent donc porter des lunettes de soleil, notamment lorsqu'ils sont au bord de l'eau.

Source : "Influence of certain ingredients on the SPF determined in vivo", Archives of Dermatological Research, juin 2012. Doi : 10.1007/s00403-012-1257-x

En savoir plus

Sponsorisé par Ligatus