Ch@t : Végétaliens et végétariens

Ch@t du 26 avril 2011 :
Les réponses de Ludovic Ringot, diététicien et des docteurs Florence Lelièvre et Jérôme Bernard-Pellet, médecins spécialistes du végétarisme.

Par La rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le April 26, 2011

Sommaire

Les réponses du Dr Florence Lelièvre, médecin spécialiste du végétarisme

  • On parle de risque de manque de vitamine B12 pour les végétariens, dans quels aliments, autres que la viande et le poisson trouve-t-on cette vitamine ?

On trouve de la vitamine B12 dans l'oeuf et les produits laitiers. Il n'existe pas de source fiable dans les aliments végétaux.

  • Une prof de fac en neuropsycho nous à dit en cours d'IUFM que les végétaliens étaient plus faibles que les omnivores et que du fait de soucis de gaines de myélines, les végétaliens étaient plus faibles intellectuellement (+ démence). De plus, qu'ils étaient membres de sectes et maltraitent leurs enfants (nutritionnellement). Est-ce justifié d'un point de vue du développement neuronal ?

Un déficit en B12 est un facteur de risque de démence. Les végétaliens ont cependant moins de risques de démence que les omnivores, tout confondu.

  • Né en juin 1945 en campagne à 7 mois avec une mère au lait impropre et ne sachant pas têter, le généraliste a préconisé lait de chèvre à la cuillère et cheval cru haché très fin. Depuis des spécialistes m'ont dit que ce généraliste a fait ce qu'il pouvait de mieux avec les faibles moyens de l'époque et m'a sauvé la vie, qu'en pensez-vous ?

Le lait le plus proche de celui de l'humain est le lait de jument. Sinon... on fait ce qu'on peut avec ce qu'on a !

  • Que pensez-vous des potentiels carences en vitamines B12 ? Les B12 des algues sont-elles vraiment non assimilables ?

La B12 contenue dans les algues n'est pas assimilable. Les algues contiennent beaucoup d'autres vitamines, de l'iode et des acides gras oméga 3, qui en font cependant d'excellents produits.

  • J'ai entendu dire que le soja et tous ses dérivés étaient mauvais pour la santé ? Qu'en penser ?

C'est une idée qui circule mais qui n'est pas prouvée, ce serait plutôt le contraire, avec un effet protecteur sur les artères et les cancers notamment.

  • La spiruline et la levure de bière maltée ne sont-elles pas des sources fiables de B12 ?

Non.

  • Il existe une source fiable dans les végétaux en fait, que peu de gens connaissent. Ce sont les graines germées. C'est l'aliment le plus riche qui soit. Il remplace dans mon quotidien la viande et le poisson. Il en existe des tas de différentes aux vertues toutes différentes. C'est un aliment exceptionnel.

Les graines germées sont un atout nutritionnel majeur. Cependant elles ne contiennent pas de B12 assimilable.

  • Pourquoi les raisons invoquées en faveur des régimes végétariens relèvent-elles en permanence du domaine de l'écologie et de la santé, alors qu'un des problèmes majeurs est la souffrance animale ?

Le témoin a expliqué ses raisons pour être végétarienne, qui relevaient du domaine de l'éthique. Le rôle des médecins est de discuter santé.

  • J'ajoute que nous ne lavions pas les légumes aussi scrupuleusement que maintenant, la B12 était présente dans la terre laissée dessus.

Tout à fait mais les quantités, non mesurables, risquent de ne pas être suffisantes, d'où le terme "source fiable".

  • La spiruline contient de la vitamine B12, j'ai pu le voir dans la composition de cette algue.

Il existe différentes formes de B12, celle-ci n'est pas assimilable.

  • Peut-on être en forme en mangeant uniquement des fruits ?

Il n'y a pas d'études sur le sujet, mais c'est un régime très restrictif qui n'est pas conseillé en général, et surtout pas aux enfants.

  • Si j'allaite en étant végétalienne, mon enfant aura-t-il tout ce qu'il faut pour devenir omnivore par la suite ? Si je l'élève végétarien lors de la diversification, pourra-t-il un jour par choix devenir omnivore une fois grand ?

Oui, pas de problèmes à venir pour un changement éventuel d'alimentation.

  • Je suis végétarienne depuis une dizaine d’années et lorsque j'en ai parlé à mes médecins aucun ne constate de carences ou d'anémie. Car depuis lors je n'ai pris que du fer et de manière sporadique, or j'entends parler de vitamine B12 ? Dois-je me faire suivre par un nutritionniste qui sera plus à la recherche d'éventuels manques ?

Les végétariens consommant des laitages et/ou des oeufs risquent moins une carence en B12.

  • Etre végétarien et crudivore peut-il être dangereux pour la santé chez les enfants ?

Les études montrent que le végétarisme ne pose pas de problème pour les enfants. Le crudivorisme n'a pas été étudié, mais il faut privilégier une alimentation très variée chez les enfants, donc on ne conseille pas ce type d'alimentation peut-être (jusqu'à preuve du contraire) trop restrictive.

  • Végétarienne, sans produits laitiers, intolérante aux légumineuses, manque de fer et anémie. Comment équilibrer sans les légumineuses ?

Le soja est un bon produit dans ces cas-là, comme le gluten de blé. Les algues, la spiruline dont on a déjà parlé, aussi.

  • Concernant les graines germées, j'ai lu que l'alfalfa est très riche en B12 assimilable ? Serait-ce donc faux ?

C'est faux.

  • Pourquoi le végétarisme (et dérivé(s)) touche de plus en plus de monde ?

Sans doute en réaction à une alimentation déséquilibrée dans les pays occidentaux, depuis une cinquantaine d'années, trop riche en graisses, en sucres, pauvre en fibres et source de cancers et de maladies cardiovasculaires.

  • Si j'étais victime d'une intoxication alimentaire (ex : fromage > listeria etc..) et en train d'allaiter mon bébé de 1 mois, devrais-je arrêter de l'allaiter ? Comment remplacer le lait maternel dans ce cas précis ?

La listéria est dangereuse chez la femme enceinte et les personnes âgées, mais l'allaitement n'est pas un facteur de risque. Les antibiotiques utilisés sont compatibles avec l'allaitement.

  • Je suis semi végétarienne c'est-à-dire que je mange du poisson car j'ai le syndrome du côlon irritable et je ne supporte pas les légumineuses que pouvez-vous me conseiller dans mon cas pour devenir complètement végétarienne ? Le fait de manger plus de tofu et un supplément en B12 seraient suffisants pour couvrir mes carences ? De plus, je suis anémique et ne supporte pas les médicaments de fer.

Oui le tofu, le lait de soja, le tempeh + un supplément en B12 est une bonne option. Ne pas oublier les oméga 3 (contenus dans le poisson) sous forme végétale, graines de lin, noix, etc.

  • Le bicarbonate dans l'eau de cuisson des légumineuses aide aussi à une meilleure digestion.

Tout à fait.

  • 36 ans de végétalisme derrière moi, et aucun supplément alimentaire ! Mes analyses sont bonnes ! Combien de temps dois-je attendre pour développer une carence ?

Les taux de B12 sont difficilement mesurables. Il faudrait faire un dosage d'homocystéine pour s'assurer d'un bon taux de B12. Et si c'est le cas, bravo ! 36 ans de végétalisme est un facteur protecteur contre de nombreuses maladies.

  • Sous quel nom sont notées les graisses de porc sur les étiquettes de certains aliments ?

Ces renseignements sont disponibles sur le site de l'Association végétarienne de France, je crois.

  • Existe-t-il un logo qui permette d'identifier les produits végétariens ?

Oui mais l'étiquetage est inconstant. A voir sur le site de l'Association végétarienne de France.

  • N'y a-t-il pas un problème de formation au niveau des diététiciens quand on voient qu'ils sont souvent décriés et à part un régime omnivore rien d'autre n'est valable sauf si cela est justifié par des problèmes de santé spécifique ? Quand je lis des articles qui démontrent que les écoles de diététiques sont sponsorisées financièrement par l'industrie agro-alimentaire, on se pose des questions.

Le problème de formation concerne toutes les professions médicales et paramédicales.

  • Je suis végétarien depuis un an et je me supplémente en B12. Dois-je prendre d'autres compléments ?

Tout dépend de votre alimentation et de votre exposition au soleil. Les compléments associés, avec vitamine D, B6, B9, iode, etc., vegan, que vous devez connaître et dont je ne peux citer le nom, sont en tout cas intéressantes et il n'y a pas de risque de surdosage à 1 par jour.

  • Qu'en est-il du soja et du tofu en cas d'antécédents de cancer du sein ?

Il n'y a ni effets aggravants ni effets protecteurs démontrés.

  • Pensez-vous qu'il soit possible de perdre un surpoids de 5 kg en étant sous 25 mg d'halopéridol (haldol décanoas) mensuel, et de commencer un régime végétarien ? Que préconisez-vous en cas de légère augmentation de cholestérol de surcroît, compatible avec un régime végétarien, connaissez-vous également des stages de cuisine végétarienne peu onéreux sur Paris, ou 92/94 ?

Le régime végétarien/végétalien bien équilibré permet de diminuer le cholestérol. La perte de poids n'est pas obligatoire mais elle est fréquente. Il existe des stages de cuisine, je pense que l'Association végétarienne de France doit fournir ces renseignements.

  • Pourquoi une telle différence entre ce qui est affirmé par certains professionnels de la santé en France et entre l'American Dietetic Association (la plus grande association de nutrition) sur la question de l'alimentation végétale ?

Les Anglo-Saxons sont en avance sur nous sur cet aspect de la nutrition. Ils sont peut-être d'autant plus sensibles à la question que la nourriture chez eux est encore plus qu'en France responsable de maladies mortelles, dont l'obésité.

  • Comment faire prendre conscience à mes proches des bienfaits du végétalisme alors que l'INPES produit des documents qui discrédite totalement ce régime alimentaire ? Quelles références puis-je leur proposer ?

Donnez-leur le rapport de l'American Dietetic Association disponible en français sur le site de l'Association de Professionnels de Santé pour une Alimentation Responsable (APSARes).

  • Je connais autour de moi des enfants crudivores tout comme leurs parents et jusqu'à preuve du contraire ils sont en pleine forme. Beaucoup plus en forme que les enfants omnivores. Des études sur le régime crudivore ont été faites mais elles restent très compliquées à publier. Beaucoup de médecins généralistes y voient une menace.

Les médecins généralistes n'ont pas le pouvoir d'empêcher la publication d'études, aussi controversées soient-elles.

  • Une personne anémique, intolérante au gluten, au lactose et aux légumineuses peut-elle suivre un régime végétarien ?

Il ne faudrait pas, en plus, qu'elle soit allergique au soja...

  • Peut-on se nourrir uniquement de graines germées ?

C'est une sorte de régime crudivore, très restrictif, qui n'a pas encore été étudié à ma connaissance.

  • Pourquoi certains professionnels de la santé en France sont-ils opposés au végétalisme ?

Entre le manque d'information, de formation initiale, et les pressions de l'industrie agro alimentaire, les raisons de l'ignorance de bonne foi (ou pas) sont nombreuses.

  • J'ai une thyroïdie, j'avais commencé un régime végétarien seule avant qu'on me découvre ce problème (qui n’est pas du tout lié au régime végétarien) du coup j'ai arrêté le régime végétarien ne sachant plus s'il était adapté... Pensez-vous que c'est compatible ? Puis-je le recommencer avec l'aide d’un diététicien ?

Il n'y a pas de maladies de la thyroïde liées au végétarisme. Les apports en iode peuvent parfois être insuffisants, cependant, sans être corrélés à des maladies. Donc, oui, à voir éventuellement avec une supplémentation en iode, avec un diététicien.

  • Qu'en est-il du risque de la perturbation du système hormonal chez l'enfant quand il est nourri en partie au lait de soja ? Il a 4 ans maintenant et continue à manger des yaourts au soja par exemple. Beaucoup de gens me mettent en garde en me disant d'arrêter de lui donner du soja ? Il boit des boissons à base de riz ou d'amandes maintenant.

Le lait de vache aussi contient des perturbateurs endocriniens et de nombreux autres produits (pesticides, bisphénol, etc.). Il n'a pas été démontré jusque là d'effets délétères du soja sur les enfants ni les adultes.

  • Existe-t-il des sites fiables où trouver des informations sur le traitement des animaux dans l'agriculture ? Est-il aussi possible de visiter des exploitations agricoles pour juger par soi-même ?

Le site de L214.

  • Quelles sont les vitamines nécessaires pour un apport en complément alimentaire ?

Il n'y a pas de réponse univoque, tout dépend du régime alimentaire et de l'exposition au soleil.

  • Y a-t-il une corrélation entre tabac et régime alimentaire ? Existe-t-il des aliments (d'origine animale ou non) qui aggravent ou diminuent l'effet du tabac ?

Quand on fait des études on essaie d'apparier les patients sur des facteurs de risques tel que le tabac, le sport, etc. Dans les populations occidentales végétariennes, on constate en effet moins de fumeurs. Ce sont globalement des populations plus attentives à leur santé.

  • Une personne anémique, intolérante au gluten, au lactose et aux légumineuses mais néanmoins digérant bien le yaourt de soja, peut-elle suivre un régime végétarien ?

Oui, il faut consommer régulièrement des produits à base de soja.

  • Est-il vrai qu'en vieillissant nos besoins en protéines augmentent (du fait d'une moins bonne utilisation par le corps) ?

La masse musculaire diminue, les besoins aussi, mais les capacités d'absorption aussi. La dénutrition et l'hypoalbuminémie est fréquente, ainsi que l'insuffisance rénale. Le problème se pose aussi sur l'absorption des vitamines, du fait notamment des gastrites.

  • Comment savoir si un médicament ou son enveloppe contient une substance animale ? Par quoi la remplacer ?

Les composants des gélules et comprimés sont disponibles dans le Vidal.

  • J'ai 43 ans, cela fait un peu plus de 2 mois que je mange végétarien et aujourd'hui je ressens de la fatigue et quelques boutons (type acné) apparaissent. Cela peut-il être lié à ma nouvelle alimentation ?

C'est toujours possible, mais ce n'est pas non plus forcément le végétarisme, il faudrait vérifier que votre alimentation est bien équilibrée, et éventuellement chercher d'autres causes. En bref consulter un médecin.

  • Quel est le minimum de protéines à consommer journalièrement pour rester en bonne santé ? Faut-il vraiment, comme certains le disent, atteindre 1 g par kg de poids chaque jour ?

Non, c'est dépendant de beaucoup de facteurs, 1g/kg/jour c'est sans doute trop pour la plupart des gens.

  • J'ai entendu dire qu'une assiette végétalienne idéale était à diviser en quatre parts égales : légumes, légumineuses (légumes secs), céréales, et crudités : est-ce une bonne règle de base ?

L'équilibre alimentaire ne se fait pas forcément sur un repas, mais sur plusieurs jours. Il faut un peu de tout, ne pas oublier les fruits, les sources de calcium, etc.

  • Je m'intéresse beaucoup à ce sujet et j'aimerais savoir si, comme pour les fruits à coques, les industriels ont l'obligation de déclarer des ingrédients d'origine animale dans la composition des produits ?

Oui mais l'étiquetage est parfois difficile à lire, il faut connaître les codes.

  • Quand on parle d'aliments flashés, de quoi s'agit-il ?

Je ne suis pas spécialiste, mais il me semble que c'est une technique de conservation, qui altère sans doute un peu les qualités nutritionnelles des aliments.

  • Si je ne mange pas de viande, j'ai des fringales terribles. Comment faire ?

Les légumineuses, grâce à leurs sucres super-lents, sont d'excellents aliments anti-fringale. Une assiette entrecôte-haricots verts, où on retire l'entrecôte, ne va pas rassasier puisqu'il ne reste que des haricots verts : il faut remplacer la viande, et non pas juste "l'enlever".

  • Mon garçon de 6 ans et demi ne mange plus de viande ni de poisson et à peine les oeufs. Il ne raffole pas de toutes les légumineuses. Y a-t-il des trucs pour que l'alimentation végétarienne plaise aux enfants en dehors des sucreries bien évidemment) ?

Les enfants aiment bien les steacks végétaux (qui font d'excellent burgers), les saucisses végétales, le saucisson de seitan, les dés de tofu sautés... 

 

Les réponses du Dr Jérôme Bernard-Pellet, médecin spécialiste du végétarisme

  • Ma conjointe est quasiment végétarienne. Elle mange une fois par semaine du rôti de porc ou une côte de porc mais rien de plus. Elle mange des œufs. Elle est en bonne santé. Je ne suis pas végétarien, j'aime cuisiner et j'essaye de lui fournir des céréales en plus de légumes. Elle consomme aussi des œufs. On souhaite dans quelques temps avoir un enfant. Le foetus ne craint rien avec ce régime ?

Non, votre compagne ne craint rien. Les alimentations végétariennes ou à tendance végétarienne sont compatibles avec la grossesse. Les études montrent même qu'il y a moins de toxémie gravidique chez les femmes enceintes végétariennes.

  • Où trouver un nutritionniste ou des diététiciens pour nous suivre en tant que végétaliens, sans se faire mal voir ou traiter comme des débiles ?

Rapprochez vous de l'Association de Professionnels de Santé pour une Alimentation Responsable (APSARes), une association française de professionnels de santé qui réunit des diététiciens et médecins qui sont compétents dans ce type d'alimentation. Ils vous orienteront vers un professionnel de santé compétent. Ils sont à même de prendre en charge les patients végétaliens.

  • Si le régime végétalien est si naturel alors on ne devrait pas devoir avoir besoin de se supplémenter en vitamines B12 produites industriellement. Ce régime est loin d'être naturel pour l'homme, pourquoi même le médecin en faisait la promotion dans l'émission ?

Lorsque l'hygiène n'était pas aussi développée, l'eau que nous buvions contenait probablement de la vitamine B12. De plus, les animaux d'élevage que nous mangeons sont massivement supplémentés en vitamine B12 car leur nourriture est carencée dans cette vitamine.

  • Comment pallier les carences en fer d'un régime végétarien voire végétalien quand on a déjà des carences en étant omnivore ?

Effectivement, 20 % des femmes sont carencées en fer. Si la consommation de légumineuses et de fruits oléagineux ne suffit pas, il ne faut pas hésiter à prendre des suppléments. C'est ce que font les personnes qui mangent de la viande et qui sont quand même carencées en fer.

  • Je suis végétalienne et crudivore depuis un an et suis suivie par une naturopathe qui a dédié sa vie à la recherche de l’alimentation idéale pour l’homme. Je n'ai jamais été aussi en forme que maintenant. Je n'ai aucune carence et ne prends aucun complément alimentaire.

Surveillez tous les 3 ans ce composant : "Acide méthyl-malonique urinaire". Ce dosage est remboursé par la Sécurité sociale et vous permettra de savoir si vous êtes carencée en vitamine B12 ou non. La vitamine B12 est la chose la plus importante à surveiller lorsqu'on est végétalien et qu'on ne se supplémente pas.

  • Le soja n'est pas mauvais pour la santé ? C'est ce que j'ai entendu? Qu'en est-il?

Globalement, les études sont favorables au soja. Le soja semble avoir un effet protecteur sur le cancer du sein ainsi qu'un effet favorable sur le cholestérol.

  • Je voudrais cesser de manger de la viande, où trouver des conseils sérieux pour m'alimenter correctement sans carence ?

Procurez-vous le kit du végétarien débutant auprès de l'Association végétarienne de France.

Pas à notre connaissance. J'ai passé en revue 2 200 références sur l'alimentation végétarienne et aucun trouble de fertilité n'était noté.

  • J'ai 23 ans, je suis végétarienne depuis 1 an et demi et j'ai pris 10 kilos, ma pharmacienne m'a dit que cela pouvait venir d'un problème hormonal à cause du soja. J'en mange environ 4 à 5 fois par semaine. Dois-je arrêter de manger du soja pour maigrir ?

Non, nous pouvez continuer à manger du soja. Par contre, évitez les produits transformés et privilégiez ces groupes alimentaires : - Légumes (à volonté) - Céréales complètes - Légumineuses (lentilles, haricots secs, pois, soja, etc.) - Fruits - Fruits oléagineux (noix, noisettes, amandes). N'hésitez pas à consulter un diététicien de l'Association de Professionnels de Santé pour une Alimentation Responsable (APSARes) pour savoir comment maigrir tout en restant végétarienne.

  • Qu'en est-il du végétarisme ? En faites-vous également la promotion ?

Nous ne faisons la promotion de rien. Nous sommes des scientifiques et des professionnels de santé qui acceptent d'aider ceux qui optent pour des choix alimentaires différents. Le végétalisme bien mené est un choix alimentaire raisonnable d'après les données scientifiques dont nous disposons.

  • Si je comprends bien, des supplémentations en fer et en vitamine B12 sont souvent nécessaires pour les végétariens et végétaliens. N'y a-t-il pas des risques à en prendre à vie ?

Seuls les végétaliens ont besoin absolument de se supplémenter en B12. Il n'y a pas de risque connu à ce jour. Ne perdez pas de vue que le plus grand risque est d'avoir une mauvaise alimentation ce qui est source d'obésité, de diabète, de maladies cardio-vasculaires voire de cancers. La supplémentation en fer n'est pas nécessaire chez les végétariens/liens sauf cas particulier.

Non seulement ça ne posera pas de problèmes pour votre maladie mais en plus, un effet favorable a été mis en évidence par le chercheur Dr Neal Barnard aux USA. Donc, oui, feu vert ! Privilégiez les aliments à faible indice glycémique : légumineuses et céréales complètes.

  • Etant moi-même végétarienne, mon fils de 16 mois aime bien piquer dans mon assiette et ne mange pas beaucoup de viande. 1 fois par mois environ. Dois-je lui faire plus de viande ?

Les études sont formelles. Les enfants strictement végétariens ont une croissance et un développement psychomoteur normaux. Donner de la viande à un enfant n'est pas une obligation.

  • Je suis végétarien et j'aimerais me passer du lait pour ne plus consommer que des oeufs pour ce qui est de produits animaux, dois-je faire attention aux quantités, si oui pouvez-vous me donner une idée ?

Je vous conseille de remplacer le lait de vache par du lait de soja. Etudiez le kit du végétarien débutant proposé par l'association végétarienne de France pour plus de détails.

  • Je suis diabétique et végétarienne, je n'aime pas trop les laitages ni les légumes secs par quoi je peux compenser ?

Les céréales complètes sont une bonne source de protéines si vous n'aimez pas les légumineuses. Par ailleurs, il existe beaucoup de laits végétaux (soja, amandes, riz, etc.) qui vous conviendront peut-être.

  • Quelle est la dose journalière recommandée en B12 ?

Si vous obtenez votre B12 par l'alimentation, il faut prendre environ 3 µg de B12 par jour. Si c'est sous forme de supplément, nous conseillons de prendre : - soit 10 µg de B12 par jour - soit 1 000 µg de B12 par semaine en une seule fois.

  • Je suis végétalienne et vais bientôt avoir un enfant. Où trouver des conseils fiables pour la diversification alimentaire de mon enfant ?

Toutes les réponses sont contenues dans le kit du végétarien débutant proposé par l'association végétarienne de France.

  • Un intolérant au gluten qui veut devenir végétarien a-t-il plus de difficultés à équilibrer son alimentation ?

Les légumineuses et les céréales ne contenant pas de gluten permettent aisément d'équilibrer une alimentation végétarienne. Donc oui, c'est faisable mais ça ne me parait pas être une difficulté majeure.

  • Quelles sont les sources de calcium à privilégier lorsqu'on évite les produits laitiers ? Quels sont les apports recommandés car la France préconise 1000 mg par jour et l'OMS 400 mg si je ne me trompe pas.

Les apports recommandés de calcium sont de 550 mg par jour pour les végétariens/liens mais cette question est très complexe. Il faut en priorité se préoccuper de la vitamine D qui est indispensable pour absorber et fixer le calcium. Le chou, le brocolis, les amandes, les oranges, les figues, les lait de soja enrichis en calcium et le tofu sont de très bonnes sources végétales.

  • Pourquoi le soja est-il interdit aux personnes qui ont eu un cancer ?

C'est une crainte qui est infondée sur la plan scientifique. Au contraire, le soja semble avoir un certain effet protecteur sur le cancer du sein et peut-être d'autres cancers.

  • J'ai lu qu'il y aurait plus de maladies liées à la faiblesse du système immunitaire chez les végétariens que chez les omnivores. Est-ce vrai ?

J'ai étudié de façon quasi-exhaustive la littérature médicale sur les alimentations végétarienne et végétalienne et je n'ai vu ça nulle part ! Donnez vos références scientifiques si vous en avez et je les examinerai.

Oui, sans aucune hésitation. J'ai étudié la littérature médicale sur le sujet et le soja semble avoir un effet protecteur sur les récidives du cancer du sein. Certains cancérologues déconseillent le soja "par précaution" mais ils n'ont pas vu les études publiées à ce sujet dans les grandes revues internationales. Il est impossible de tout savoir en médecine.

  • Comment se fait-il que les végétariens aient si mauvaise presse alors que tout prouve que nous allons bien ?

C'est parce que les manuels de nutrition en langue française n'ont pas été remis à jour sur les alimentations végétarienne et végétalienne depuis 25 ans. Les informations que reçoivent les professionnels de santé en France sur le sujet ne correspondent pas aux dernières données de la science. C'est la raison pour laquelle nous vous incitons à lire les grandes revues internationales directement.

  • Végétarienne depuis le début de l’année, on m'a dit de continuer à manger du poisson, car ce dernier contient des substances irremplaçables par autre chose (je ne saurais vous les citer..). Est-ce vrai ? Comment bien remplacer le poisson ?

Non, les végétariens de naissance sont la preuve vivante qu'on peut se passer totalement de poisson. Les seuls nutriments vraiment intéressants dans le poisson sont les omégas 3 à chaîne longue (EPA et DHA). Nous vous incitons à prendre des compléments à base de microalgues qui permettent de rester végétarienne tout en ayant cet apport direct en omégas-3 qui peut effectivement être intéressant sur le plan cardio-vasculaire et neurologique. Je suis obligé de citer quelques noms de marque car ces produits sont difficiles à trouver: V-Pure, Opti3, DEVA et Dr Fuhrman DHA purity sont quelques exemples de marques/produits permettant d'avoir une source directe d'omégas3 à chaine longue.

  • Quels compléments alimentaires peut-on prendre quand on pratique un sport régulier et qu'on est végétariens ? Pour ne manquer de rien.

Aucun. Vous pouvez augmenter légèrement votre apport en protéine mais c'est tout. Nous connaissons de nombreux sportifs de haut niveau qui sont végétariens comme Surya Bonali.

  • Que pensez-vous du pain ? Est-il vrai que la farine blanche est cancérigène ?

Souvent, le pain est trop raffiné et a un index glycémique trop élevé. Diminuez le pain et mangez plus de légumineuses.

  • Si je résume bien, il est utile voire nécessaire de se supplémenter en vitamine D et B12. Quels dosages journaliers recommandez-vous ?

Je recommande une supplémentation de 3000 UI de vitamine D par jour. Même si c'est très supérieur aux recommandations officielles, c'est souvent la dose nécessaire pour avoir des taux sanguins optimaux. Pour la B12, une dose de 10 µg par jour sera couvrira largement vos besoins.

  • J'ai entendu que le soja était à consommer avec modération pour les hommes pour des raisons hormonales (je crois) : est-ce fondé ?

Non, c'est infondé.

  • Quel argument opposer aux médecins qui affirment que l’alimentation carnée est indispensable aux enfants ? Auriez-vous des sources à recommander ? L'APSARes ?

Demandez à ces médecins de lire la position officielle de l'association américaine de diététique sur le végétarisme. C'est le document de référence internationale sur le sujet. Sinon, l'étude FARM de 1989 a bien montré qu'il était possible de se passer totalement de viande, y compris chez les enfants. Je tiens toutes ces études à votre disposition ainsi qu'à tous les professionnels de santé intéressés.  

  • Doit-on obligatoirement compenser à l’aide de soja/tofu... ou peut-on se contenter d'éliminer viande et poisson de l'alimentation ?

Les légumineuses (y compris le tofu qui est du soja transformé), les céréales complètes et les fruits oléagineux (noix, noisettes, amandes) remplacent avantageusement la viande. Nos besoins en protéines sont de l'ordre de 0,8g/kg/jour. Si vous pesez 70kg, vous avez besoin d'environ 56 g de protéines par jour.

  • On dit que la spiruline ne contient pas de vitamine B12 assimilable par l'homme. Or, la spiruline est une cyanobactérie et devrait donc produire la cyanocobalamine, qui est la forme de B12 qui est assimilable par l'homme, non ?

C'est une question très complexe et non résolue de façon claire à ce jour. Certains biologistes en algues marines disent que certaines variétés de spiruline contiennent de la B12 active et d'autres variétés n'en contiennent pas. C'est tellement difficile d'avoir des informations fiables et claires sur le sujet que nous ne considérons pas les algues comme une source fiable de B12 active. Mais ça changera peut-être un jour...

  • Je cherche quelqu'un de spécialisé dans le Languedoc-Roussillon. Pouvez-vous me conseiller ?

Contactez l'Association de Professionnels de Santé pour une Alimentation Responsable (APSARes) qui tentera de trouver un professionnel de santé compétent dans votre région.

Le Dr Neal Barnard a effectivement publié en 2009 une étude randomisée sur le sujet qui semblait montrer un tel effet. Mais surveillez de près votre diabète et n'hésitez pas à recourir à d'autres mesures si nécessaire.

  • Existe-t-il des personnes qui sont restées végétaliennes de la naissance jusqu'à leur mort (non prématurée !) ? Cela est-il possible

Je connais une végétalienne de naissance qui a 40 ans maintenant. Et une végétarienne de naissance qui a plus de 60 ans.

  • Peut-on se situer en moyenne en dessous des 0,8 g de protéines/kilo par jour. Par exemple vivre avec 0,5 g de protéine/kilo par jour ? Et préserver sa santé ?

On conseille aux insuffisants rénaux de ne consommer que 0,6g/kg/jour de protéines. De plus il y a des mécanismes d'adaptation qui font qu'il est probable qu'on puisse descendre sous les 0,8g/kg/jour. Il faut surveiller son poids et vérifier si on a pas une fonte musculaire, qui signe une carence en protéines.

  • Est-ce que les hommes sont frugivores ou omnivores ?

Plusieurs façons de s'alimenter très différentes peuvent convenir à l'être humain.

  • Ne faudrait-il pas revoir les apports recommandés par jour en calcium, B12... basés sur un régime omnivore ... Vu qu'une alimentation végétalienne est meilleure qu'une alimentation omnivore ?

Les besoins en calcium dépendent de la quantité de sel et de protéines ingérés. C'est une question très complexe et non totalement résolue à ce jour d'après le Pr Walter Willett, professeur de nutrition à Harvard. En tout cas, les recommandations officielles sur le calcium nous semblent excessives. Pour la vitamine B12, il n'y a pas de risque à en prendre plus que les besoins réels.

  • Faire tremper les céréales et légumineuses avant cuisson apporte-il des avantages nutritionnels ?

Oui car le trempage élimine en partie les phytates qui sont des antinutriments limitant l'absorption de certains nutriments comme le fer et le calcium. Ce n'est pas non plus une obligation.

  • Je remplace la viande et le poisson par les graines germées, qui m'apparaissent comme un aliment incroyable, pas cher et très facile à cultiver soi-même. Beaucoup de gens ne les connaissent pas alors que des études ont démontré que c'est l’aliment le plus riche. Les connaissez-vous et qu'en pensez-vous ?

Je ne connais spécifiquement ce sujet car la nutrition est très vaste.

 

Les réponses de Ludovic Ringot, diététicien

  • Quelle différence y a-t-il entre végétarien et végétalien ?

Les végétariens (VGR) ne consomment aucun produit qui nécessite la mort d'un animal, donc pas de viande, charcuterie, poisson, fruits de mer, ni de produits contenant de la gélatine, de la présure etc. par contre, ils consomment des oeufs, des produits laitiers et du miel. Les végétaliens ne consomment aucun produit nécessitant l'exploitation d'un animal : donc en plus des aliments excluent par les végétariens, ils ne mangent pas de miel, produits laitiers et oeufs.

  • Je ne mange plus de viande depuis peu et pour compenser on m'a proposé de manger de la spiruline, connaissez-vous et qu'en pensez vous ?

La spiruline est effectivement riche en protéines, mais comme la plupart des protéines végétales, elle est incomplète. L'idéal est de manger le plus varié possible, et de multiplier les sources de protéines : céréales, légumes secs, oléagineux, seitan, tofu etc..

  • Ma belle soeur est en fin de BTS diététicienne est prône un apport de viandes 2 fois par jour et critique le fait que je limite l'apport de viande à ma fille de 3 ans à 2/3 fois par semaine (je suis végétarienne), je serais selon elle en anémie moi et ma fille. Ma fille peut-elle avoir une croissance saine avec un régime végétarien ?

Il faut en fait des protéines quasiment à chaque repas, mais peut importe d'ou elles viennent, tant qu'elles sont de bonne qualité. 2 apports de viandes par jour, c'est aussi beaucoup de cholestérol, de graisses saturées et un risque de cancer accru.

  • Je suis végétarien depuis des années, est-il vrai que si je mange par accident de la viande, je risque d'être malade du fait que mon estomac ne possède plus les bons enzymes ?

L'estomac fabrique essentiellement de l'acide chloridrique, et rien de vraiment spécifique à la digestion d'un aliment en particulier. Le pancréas par contre fabrique de l'élastase et de la collagénase, plus spécifique des protéines. Mais même en étant VGR, vous en fabriquez, donc pas de soucis pour vous.

  • Y a-t-il des ouvrages contenant des recettes végétariennes ?

Je vous conseille de commencer par des sites de cuisine végétaliens comme Vg-Zone.net : sur ce site vous trouverez des liens vers d'autres sites et puis vers des livres... vous rencontrerez en plus des personnes qui vous conseillerons dans votre cuisine de tous les jours.

  • Le végétarisme et le végétalisme ne sont-ils pas des phénomènes de mode dans un désir de personnalisation sociale ? En effet, sous un prétexte naturel ces personnes rejettent après tout une habitude millénaire.

Je ne pense pas que ce soit une mode : les végétariens se retrouvent dès 500 ans avant JC : Pythagore et les pythagoriciens étaient végétariens. Bouddha aussi... On trouve aussi les Esséniens sur la mer morte au temps de JC : ils étaient végétaliens. La malbouffe peut aussi être un déclencheur pour manger végétarien.

  • Comment équilibrer un régime végétalien sans légumineuses (indigestes) ?

C'est un peu plus difficile, mais néanmoins possible : il faut augmenter les apports en protéines pour être sur d'avoir une quantité suffisante et couvrir les besoins. Les produits raffinés sont plus digestes : tonyu, tofu, seitan...

  • La spiruline complétémente-t-elle en vit B12 ?

Les sources de B12 apportées par les algues ne sont pas assimilable par l'organisme : rien ne remplace la complémentation en B12. (il existe des céréales enrichies : chocapic, frosties, coco pops.. mais très sucrées)

  • Dans certains aliments, les industriels rajoutent de la graisse ou de la gélatine de porc, mais savez-vous sous quel nom cela est écrit sur les étiquettes ?

Il s'git du E441. Les E suivants ne sont pas végétariens : 120, 322.

  • Je suis végétalienne depuis peu (végétarienne depuis plusieurs années) et j'entends régulièrement dire que les omégas 3 et 6 seraient une source de problèmes dans mon alimentation. Qu’en est-il réellement ?

Chez les végétariens et végétaliens : il n'y a pas d'apport d'EPA et DHA, des omégas 3 à longues chaines trouvés dans le poisson. Mais on peut les fabriquer à partir de l'ALAL (huile de colza) : il existe un document complet sur le site de l'association végétarienne de France pour plus d'information.

  • Pensez-vous qu'une étudiante en diététique doit répéter certaines informations erronées ou complètement fausses enseignées dans ses cours pour réussir l'examen ou être honnête et scientifique au risque de le rater ?

Je pense honnêtement, que l'étudiant doit répéter ce qu'on lui a appris pour valider son BTS. Charge à lui ensuite d'aller plus loin. Personnellement, j'ai fait profil bas pendant mes deux années d'études. Malheureusement la profession va prendre du temps à évoluer. ludovicringot@gmail.Com , cadre diet.

  • Est-ce vrai que les végétariens ont plus de plaisir sexuel ?

Je ne sais pas... :) Mais il semble que les études disent que oui. Maintenant, il est difficile d'évaluer cela sérieusement... il faut essayer pour se faire une idée !

  • Quel crédit donner à l’étude américaine présentée récemment lors d'un meeting de l’American Chemical Society remettant en cause l'impact néfaste de la consommation de viande pour le climat ? Le Pr. Pachaury, président du GIEC (les experts du climat de l’ONU) affirme le contraire. Qui croire ? Cette étude a-t-elle été publiée dans une revue scientifique internationale à comité de lecture ?

Il faut regarder les conflits d'intêret pour savoir qui dit quoi : mais c’est toujours difficile. L'ADNC (association de la diététique et nutrition critique) organise 2 jours de conférence qui peuvent vous intéresser en mai. Regardez sur leur site.

  • Végétarien, j'associe céréales et légumineuses chaque jour en un repas : faut-il préférer faire cette association le midi ou le soir ?

Peu importe : l'organisme a un petit stock de réserve. Vous pouvez aussi manger uniquement des céréales le midi et uniquement des légumineuses le soir. Mais l'idéale est de varier les sources tout le temps.

  • Dans l'étiquetage des produits, la vitamine B12 non assimilable est-elle incluse dans la quantité de vitamine B12 annoncée ? Si c'est le cas, comment connaître la quantité de vitamine B12 réellement utilisable ?

En principe, non, seuls les nutriments assimilables sont affichés.

  • Que risque-t-on à ne manger que végétarien ?

Etre en meilleure santé...

  • Le végétarisme riche en fibres, céréales complètes et légumineuses est-il indiqué chez les personnes souffrant de troubles intestinaux (ballonnements, météorisme...)?

Il est possible de manger végétarien avec ou même sans fibre... l'important est de commencer par bien mâcher, ensuite par limiter les aliments qui perturbent votre transit, et là c’est très personnel et dépendant.

  • Je tente depuis cette année de devenir végétarienne, mais assez vite dès le début j'ai eu des diarrhées chroniques, serait-il possible que je souffre du syndrome de l'intestin irritable ?

Il est possible de manger végétarien avec ou même sans fibre... l'important est de commencer par bien mâcher, ensuite par limiter les aliments qui perturbent votre transit, et là c est très personnel et dépendant.

  • Suite à votre conseil, j'ai consulté la liste des médecins de l'APSARes mais ils semblent tous être sur Paris et je vis à la Rochelle, connaissez-vous un médecin spécialiste des végétariens plus proche ? Bordeaux, Poitiers ou Nantes par exemple ?

D'autres professionnels ne sont pas indiqués sur le site. L'idéal est d'envoyer un mail, pour que tous le reçoivent.

  • Je suis végétalienne et j'envisage d’avoir un bébé, est-il possible que si je revendique mon régime alimentaire je puisse avoir des ennuis avec la protection de l'enfance une fois mon bébé né ?

Malheureusement oui. Je vous conseille de vous rapprocher d'un diététicien ou un médecin compétent pour vous épauler et prouver que vous avez une consommation raisonnée.

  • Sur les étiquettes quels noms de gomme désignent des graisses animales ?

En principe, les gommes sont végétales... Mais je vous conseille un petit livre : additifs alimentaires : tous sont répertoriés avec nom, origine et dangerosité. Format de poche, petit livre orange.

  • Je suis atteinte d'une RCUH légère à modérée depuis 1992, puis-je devenir végétarienne ?

Il est possible de manger végétarien avec ou même sans fibre... l'important est de commencer par bien mâcher, ensuite par limiter les aliments qui perturbent votre transit, et là c’est très personnel et dépendant. La RCHC ne pose donc pas de problème.

  • Le régime végétarien n'est-il pas irritant pour les intestins (flatulences ?)

Il est possible de manger végétarien avec ou même sans fibre... l'important est de commencer par bien mâcher, ensuite par limiter les aliments qui perturbent votre transit, et là c'est très personnel et dépendant.

  • Qu'est-ce-que la présure animale ? (souvent dans les fromages) les étiquettes des fromages sont souvent peu détaillées, existe-t-il des catégories de fromages où on est certain qu'il y en a ?

La présure est issue de la caillette du veau, son 4ème estomac. Il y a de la présure dans tous les fromages AOC, AOP et label rouge..

  • Le végétarisme a-t-il une influence sur le développement de la masse musculaire ?

Il existe des site de bodybuilging végétaliens... et de nombreux sportifs... il existe une liste sur le site de l'AVF.

  • Est-il globalement plus cher de manger VG et VGT (avec supplémentation, éventuellement) qu'omnivore ?

Non, en général, les études prouvent que c'est moins cher !

  • Pourquoi les détracteurs du végétarisme avancent souvent l'argument des hormones dans le soja qui seraient mauvaises pour la santé ? Alors qu'il me semble qu'il y aussi un grand nombre d'hormones dans le lait de vache. J'imagine aussi qu'elles doivent être différentes selon si le veau est un veau ou une génisse le tout mélangé dans une seule bouteille. Les animaux eux-mêmes fabriquent des hormones.

C'est vrai.

  • Pouvez-vous me donner un exemple des 3 repas pour une journée ?

Difficile en si peu de temps : le site de l'Association végétarienne de France serait plus approprié pour trouver les informations...

  • Le rapport Campbell est-il un rapport fiable ?

Oui. Vous trouverez des infos similaires dans nutrition mensonges et propagande, lait mensonges et propagande etc.

 

En savoir plus

Le régime végétarien ou plus couramment dénommé ovo-lacto-végétarien, est basé sur la consommation de fruits et légumes (riches en fibres et en vitamines et sels minéraux), de céréales et légumineuses, d'oeufs, de lait et produits laitiers. Ce régime exclut les viandes, les charcuteries et les produits de la pêche.

Le régime végétalien se différencie du régime végétarien car il exclut les oeufs, les produits laitiers et tous les produits d'origine animale sauf le miel.

En savoir plus

Ailleurs sur le web :

 

 

    • Vg-Zone.net
      Guide de la survie végétalienne à Paris

 

  • L214
    Association de protection animale oeuvrant pour une pleine reconnaissance de la sensibilité des animaux et l'abolition de pratiques

Sponsorisé par Ligatus