Cancer de la vessie : traitement à nouveau disponible

L’Immucyst® 81 mg, médicament utilisé pour traiter certains cancers de la vessie est à nouveau disponible après une pénurie de plusieurs semaines. En cause, un problème industriel dans l’unique usine qui le fabrique. Un autre médicament est commercialisé pour le remplacer.

Par La rédaction d'Allodocteurs.fr

Rédigé le August 1, 2012

Afin de palier au manque de ce médicament, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (Ansm) et l’Association Française d’Urologie (AFU) ont identifié un traitement alternatif : le BCG-Medac. Ce médicament dispose d’une autoriation de mise sur le marché mais n’était jusqu’alors pas commercialisé.

L’Ansm précise que « cette mise à disposition représente toutefois des quantités limitées ». En lien avec l’AFU, l’Ansm a mis en place un dispositif de distribution particulier : le traitement sera fourni en priorité « aux patients en situation de besoin le plus urgent ».

Selon l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé, ces mesures devraient permettre de répondre aux besoins an attendant que l’Immucyst® soit à nouveau disponible.

Dans un communiqué l’agence précise que la production normale d’Immucyst® ne reprendra pas avant semptembre 2013, c’est-à-dire après la rénovation de l’usine de fabrication située au Canada. Des quantités limités de BCG-Medac seront délivrée jusqu’en janvier 2013, date à partir de laquelle l’Ansm envisagera une commercialisation régulière de ce produit.

Le cancer de la vessie touche environ 10 000 personnes en France chaque année, plus particulièrement des hommes. S’il est découvert rapidement, son taux de guérison est élevé.

En savoir plus

Sponsorisé par Ligatus