Médicaments, cosmétiques : un site pour déclarer les effets indésirables

Le ministère de la Santé lance un site internet sur lequel les consommateurs peuvent signaler les effets secondaires liés aux médicaments, cosmétiques, compléments alimentaires et autres soins médicaux. Le but affiché est d’améliorer la qualité et la sécurité du système de santé. 

Par Sylvie Burnouf, avec AFP

Rédigé le 14 mars 2017 , mis à jour le 14 mars 2017

Signalement-sante.gouv.fr : le portail lancé par le ministère de la Santé - en étroite collaboration avec les usagers du système de soin, des professionnels de santé et les autorités sanitaires - a pour but, selon le ministère, de "faciliter l’accès aux différents dispositifs de signalement existants".

Grâce à ce nouveau site, tout particulier ou professionnel de santé pourra, en quelques clics, déclarer aux autorités "tout événement indésirable ou tout effet inhabituel ayant un impact négatif sur la santé".

Un large éventail de produits 

Sont concernés les médicaments (y compris ceux à usage vétérinaire), le matériel médical, les produits cosmétiques et de tatouage (permanent et temporaire), les substances psychoactives (drogues et plantes), les produits de la vie courante (entretien, jardinage, peinture, etc.), ainsi que les examens et soins médicaux (hors transfusion sanguine, don de gamètes, d’organes, fécondation in vitro, examens d’imagerie médicale et radiothérapie).

Le portail indique par ailleurs que "tous les renseignements fournis seront traités dans le respect de la confidentialité des données à caractère personnel, du secret médical et professionnel".

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24

Sponsorisé par Ligatus