En voyage, gare à la rage !

Alors que les Français s'apprêtent à partir en vacances d'été, le ministère de l'Agriculture lance vendredi une campagne de sensibilisation pour rappeler aux voyageurs qu'ils ne doivent pas rapporter d'animaux des pays affectés par la rage.

Par la rédaction d'Allodocteurs.fr, avec AFP

Rédigé le 26 juin 2015 , mis à jour le 26 juin 2015

Cette campagne intitulée "Gare à la rage" explique qu'il est fortement recommandé, lors d'un séjour à l'étranger, de ne pas toucher d'animal errant et de ne pas ramener d'animal d'un pays à risque. 

<img alt="La rage, une maladie toujours d'actualité : recommandations aux voyageurs" data-cke-saved-src="http://webtv.agriculture.gouv.fr/ressources/media/photo-4028-la-rage-une-maladie-toujours-d-actualite-recommandations-aux-voyageurs.html" src="http://webtv.agriculture.gouv.fr/ressources/media/photo-4028-la-rage-une-maladie-toujours-d-actualite-recommandations-aux-voyageurs.html" /> <h2><iframe allowfullscreen="true" class="player" frameborder="0" height="288" mozallowfullscreen="true" scrolling="no" src="http://webtv.agriculture.gouv.fr/index.php/player-html5-a1dc35363ad22543e701c68b4813aa97.html" webkitallowfullscreen="true" width="512">La rage, une maladie toujours d'actualité : recommandations aux voyageurs</iframe></h2> <p style="margin-bottom: 0cm;">Vidéo réalisée par le ministère espagnol de l'agriculture, de l'alimentation et de l'environnement. Seule différence avec l'Espagne, en France, la période de surveillance est de 6 mois.</p>

"Un animal ramené illégalement peut être infecté et peut contaminer", indique dans un communiqué le ministère, rappelant que "la rage tue une personne toutes les 10 secondes dans le monde".

Depuis 2001, onze cas de rage ont été importés en France, alors que la maladie est absente du territoire national, ce qui n'est pas le cas de très nombreux autres pays. Ces cas étaient tous liés à des animaux contaminés à l'étranger. Le cas s'est présenté tout récemment avec un chien ramené d'Afrique du Nord, explique le ministère.

Voyager avec un animal

Des précautions sont aussi nécessaires pour voyager avec un animal de compagnie. Il faut "prendre contact avec le vétérinaire 4 mois avant le départ, l'animal doit être identifié par son passeport, les vaccins de l'animal doivent être à jour, une prise de sang est nécessaire pour les pays à risque".

Au retour en France, il faut impérativement présenter son animal de compagnie aux autorités douanières. Le non-respect des obligations réglementaires est passible de sanctions pénales (article L237-3 du Code rural et de la pêche maritime), rappelle le ministère.

La liste des pays à risque est disponible sur le site du ministère.

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24

Sponsorisé par Ligatus