IST : Comment savoir ?

Comment savoir si l'on est atteint d'une maladie sexuellement transmise ?

Par La rédaction de Bonjour-docteur.com

Rédigé le 7 septembre 2010 , mis à jour le 29 octobre 2014

Les réponses avec le Pr. Michel Janier, dermatologue vénérologue aux hôpitaux Saint-Louis et Saint-Joseph, à Paris :

"Cela dépend de la maladie. Certaines se dépistent par une prise de sang, d'autres se dépistent par un prélèvement local en général sur la muqueuse, sur la verge ou sur le col de l'utérus. Ce sont les deux principales manières de dépister une maladie sexuellement transmise qu'il y ait des symptômes, c'est-à-dire que les gens ressentent une gêne, ou quelque fois qu'il n'y en ait pas parce qu'une des grandes spécialités de ces maladies est qu'en gros, 80 à 90 % d'entre elles sont totalement silencieuses.

"C'est vrai pour toutes, plus pour les maladies virales comme les papillomavirus ou l'herpès qui sont pratiquement toujours silencieux mais également pour des maladies bactériennes. Pour la syphilis, quelque fois il n'y a que la prise de sang qui indique qu'on est infecté. Pour les chlamydia, 90 % des femmes et 50 % des hommes infectés n'ont pas de symptômes. C'est vrai aussi pour le gonocoque qui en principe donne des symptômes très forts mais un sur deux quand même héberge du gonocoque sans le savoir.

"Je pense qu'on est infecté toute l'année par toutes sortes de virus et de bactéries sans le savoir et que à partir du moment où on cible bien l'infection et qu'on sait comment la rechercher, on peut trouver des choses totalement exotiques et inattendues. C'est vrai par exemple pour tous les virus du groupe herpès : HHV6, HHV7 etc., le pityriasis rosé de Gibert… Il y a plein de maladies qui surviennent chez des gens, qui sont contagieuses et puis en fait dans l'entourage, on trouve le virus et ils n'ont rien. Donc je ne pense pas que ce soit une spécialité des MST mais évidemment c'est plus embêtant pour les MST parce qu'on les transmet sans le savoir…

En savoir plus :

Dossier :

Questions/Réponses :

 

    • Une infection à chlamydia peut-elle revenir 20 ou 30 ans après ?
      Le papillomavirus est-il transmissible uniquement sexuellement ? Je l'ai attrapé alors que je suis vierge.
      Voir la réponse en vidéo*

 

 

    • J'ai déjà eu un traitement pour des condylomes il y a quelques années, une récidive est-elle possible ?
      Voir la réponse en vidéo*

 

* Les réponses avec le Pr. Michel Janier, dermatologue vénérologue aux hôpitaux Saint-Louis et Saint-Joseph, à Paris

Dans le forum :

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24

Sponsorisé par Ligatus